mis à jour le

Quatre euros d'amende pour "lèche-vitrine sans achat"

Lassé de voir défiler les "faux clients", une boutique australienne a décidé de sanctionner les flâneurs d'une amende de 4 euros...
Se balader dans un magasin, observer et repartir les mains vides: le lèche-vitrine récréatif reste une activité très répandue voire relativement banale. Or, de l'autre côté de la planète, l'habitude agace les commerçants et porte même un nom: le "showrooming"...

Moins innocent qu'il en a l'air, le client de type "showrooming" vient en repérage visiter la collection pour ensuite réaliser ses achats sur internet, relate le Nouvel Obs. Un commerce australien a décidé d'en finir avec la pratique en infligeant aux personnes concernées une "amende" de 4 euros...

Avec l'application de ce nouveau réglement douteux, la boutique espère désengorger les allées de son commerce et privilégier ses "vrais" clients. La méthode risque malheureusement d'en éloigner plus d'un, sans doute refroidi par les conséquences éventuelles d'un "non-achat"...

Ci-dessous, l'avertissement original affiché sur la vitrine du magasin pour prévenir les promeneurs récalcitrants...

7sur7.be

Quatre euros d'amende pour

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye