mis à jour le

Editorial : Clarification et refondation divine

Depuis le 21 mars 2012, le régime du Général ATT a été renversé par une junte militaire. Les causes sont connues.

En réalité, l'irruption du groupe des onze, de la CCAS, des forces de sécurité et des autres corps de l'armée en synergie le 21 mars de l'année dernière, pendant que la classe politique croyait dur comme fer à la tenue du premier tour de l'élection présidentielle du 29 avril, n'est autre que la main de Dieu qui a décidé de chambouler les cartes.

En fait, en permettant aux Amadou Haya Sanogo et leurs alliés politiques et des forces vives de prendre le pouvoir, cela visait à mettre fin aux vols, au népotisme, au clanisme, à la gabegie. Malheureusement, ceux-là même qui ont pillé le pays plus de deux décennies, reviennent au galop pour pouvoir reprendre le pouvoir perdu le 21 mars 2012 avec la bénédiction de leurs mentors.

En réalité, la refondation du Mali nouveau ne pourra se faire avec ces gens-là mais plutôt avec un nouveau type de malien qui mettre ne place un Maliba plus grand du Continent, plus fort. En tout cas, dans ce méli mélo, le passé de chacun sera son juge ou son procureur. En clair, chacun paiera pour ses fautes. Ce n'est qu'avec cela qu'il y aura le grand Mali.

Les prémices de cet état de fait sont données par nos sportifs. Surtout les footballeurs qui sont entrain de faire des merveilles. Et puisque nous sommes un pays bénit, voilà que Dieu nous envoie la France pour nous sauver.

Malgré ce qui précède, nos prédateurs refusent de comprendre que leur complot contre notre Nation ne réussira jamais. D'ailleurs, l'éminent avocat Sénégalais, Me Thierno Mamadou Kane, Conseiller juridique de son état dans une lettre ouverte adressée au Président de la République, Macky Sall , disait ceci à propos du Mali : « Au Mali, lorsque le régime d'Amadou Toumani Touré (ATT) a voulu interdire l'excision sans pour autant trouver un consensus avec les religieux, ces derniers se sont retirés dans les mosquées pour maudire son gouvernement ; leur prière a certes été exaucée mais le malheur ne venant jamais seul, aujourd'hui, c'est toute la sous-région qui est entrain de payer un lourd tribut suite à la déliquescence de l'Etat malien ».

Est-ce à dire que les fossoyeurs de notre pays échapperont à cette sanction divine?

Attendons de voir!

Bokari Dicko

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

refondation

L'Indépendant

Déclaration de candidature de Dr Hamed Sow à l’élection présidentielle 2013 « Je suis le candidat du changement, du renouveau, de la reconstruction, de la refondation et de la réconciliation »

Déclaration de candidature de Dr Hamed Sow à l’élection présidentielle 2013 « Je suis le candidat du changement, du renouveau, de la reconstruction, de la refondation et de la réconciliation »

[email protected] (Ali Haidar)

CEN-SAD : l’indispensable refondation

CEN-SAD : l’indispensable refondation

Côte d’Ivoire

Comment ramener un bon climat des affaires

Comment ramener un bon climat des affaires