mis à jour le

SWAZILAND: Des puits artésiens partout...mais pas une goûte d’eau à boire

MBABANE , 27 mars (IPS) - Chaque jour, depuis quatre ans, Tintfombi Msibi, 52 ans, est obligée de passer devant le puits artésien dans son village d'Ekuphakameni, l'un des localités rurales les plus arides dans le sud du Swaziland, pour chercher de l'eau à boire dans un ruisseau sale situé à deux kilomètres.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants