mis à jour le

Samir poursuit son redressement

Points: 
La société en phase de renforcement de sa trésorerie
Renouvellement d'une ligne de financement de 180 millions de dollars
Le résultat net social est bénéficiaire de 350 millions de DH

Samir poursuit tout doucement son redressement. La raffinerie du Royaume ambitionne maintenant que son programme d’investissement est achevé de reconquérir des parts de marché et d’améliorer ses marges. Cela passera, en premier, par l’entrée en production commerciale de ses nouvelles unités (cf. L’Economiste du 26 septembre 2012) qui permettra à la société «d’améliorer sa productivité et de baisser ses coûts fixes de production».

Légende Image: 

Malgré la progression notable de son chiffre d’affaires consolidé, le résultat net du groupe Samir ressort déficitaire de 131 millions de DH. Un déficit qui est davantage imputable à la méthode de comptabilisation en IFRS qui impose le transfert en charge d’immobilisations dans les comptes sociaux

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources