mis à jour le

Rôle du législateur dans la promotion des droits des citoyens : Les députés outillés en droits économiques, sociaux et culturels

Un séminaire de renforcement de capacité sur les instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits économiques, sociaux et culturels s’est ouvert hier, mercredi 27 mars 2013, à l’Assemblée nationale. L’ouverture de cette rencontre de deux jours, qui a eu pour cadre la salle de la Commission des lois de l’Hémicycle, a été présidée par le 4ème vice-président, l’honorable Kassoum Tapo, en présence de la présidente de ladite commission, l’honorable Mme Camara Saoudatou Dembélé.

L’Honorables Me Tapo et Mme Camara Saoudatou Dembélé

A quelques jours de l’ouverture de la session ordinaire d’avril (lundi 1er avril prochain) de l’Assemblée nationale, il était souhaitable que les députés se replongent dans l’environnement du travail législatif. C’est chose faite à travers ce séminaire de deux jours qui s’est ouvert à l’Hémicycle sur le thème « Vers la justiciabilité des droits économiques, sociaux et culturels (DESC) au Mali « . La rencontre a connu la participation des députés, des représentants des ministères et des institutions comme le Conseil économique social et culturel, des représentants des partenaires de la justice tels que le Barreau. Pour camper le décor, le Coordinateur de la plate-forme des droits économiques sociaux et culturels du Mali, Madani Koumaré, a insisté sur le rôle des ministères et des parlementaires dans la promotion et la protection des droits économiques, sociaux et culturels. Il a mis l’accent sur le droit historique à la vie, le droit à l’éducation et son corollaire, le devoir d’éduquer qui pèse sur l’Etat. M. Koumaré a ajouté que les travaux de ce séminaire devraient consacrer une place de choix à deux instruments juridiques internationaux : le pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, qui doit être mieux vulgarisé ; et la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, plus progressiste que le pacte.

Dans son intervention, le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale, Me Kassoum Tapo, a insisté sur le rôle qui doit être celui de l’institution parlementaire dans son action de contrôle de l’action gouvernementale en matière de respect et de protection des droits des citoyens. Il a indiqué que le contexte de crise que traverse le Mali rend encore plus d’actualité les rencontres de renforcement des capacités dans le domaine des droits économiques, sociaux et culturels. « Ces genres de rencontre sont de grande importance pour nous parlementaires pour nous permettre d’interpeller le Gouvernement « , a-t-il souligné.

Ce séminaire permettra à la présidente de la commission des lois, Mme Camara Saoudatou Dembélé, membre actif de la plate-forme, ses collaborateurs et les autres participants de faire l’état de la mise en ½uvre du Pacte international des droits économiques, sociaux et culturels, d’évaluer les progrès accomplis au triple niveau juridique, institutionnel et programmatique, d’analyser les stratégies et défis et de formuler les politiques et stratégies répondant aux aspirations légales et légitimes des populations. Il est aussi question pour les participants de se doter d’un cadre juridique répondant aux aspirations des droits économiques, sociaux et culturels ; de créer un cadre de consultation nationale entre les différents acteurs intervenant dans les droits économiques, sociaux et culturels, de s’enrichir de l’expérience de la communauté internationale.

Plusieurs experts doivent intervenir avec des exposés relatifs aux rôles des députés et des ministères dans la ratification, la mise en ½uvre et le suivi de l’application des instruments relatifs aux DESC ; les rôles de la commission nationale des droits de l’homme dans la promotion et le suivi de la mise en ½uvre des instruments relatifs aux DESC ; le plaidoyer en faveur de la ratification du protocole facultatif et de la production des rapports périodiques.

Bruno D SEGBEDJI

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

droits

AFP

Appel de militants des droits humains

Appel de militants des droits humains

AFP

Le Soudan gracie un défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage

Le Soudan gracie un défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage

AFP

Tanzanie: le Centre des droits de l'Homme dénonce le "harcèlement" de l'opposition

Tanzanie: le Centre des droits de l'Homme dénonce le "harcèlement" de l'opposition

députés

AFP

Afrique du Sud: l'ANC met en garde ses députés contre un vote anti-Zuma

Afrique du Sud: l'ANC met en garde ses députés contre un vote anti-Zuma

AFP

Les Sénégalais élisent leurs députés malgré des problèmes d'organisation

Les Sénégalais élisent leurs députés malgré des problèmes d'organisation

AFP

Nouveau coup de force du pouvoir zambien qui suspend des députés d'opposition

Nouveau coup de force du pouvoir zambien qui suspend des députés d'opposition