mis à jour le

Barack Obama, lors de sa visite au Ghana, 2009 / REUTERS
Barack Obama, lors de sa visite au Ghana, 2009 / REUTERS

Les happy few africains d'Obama

Quatre chefs d'Etat du continent reçus à la Maison Blanche, en guise de félicitations pour leur «bonne gouvernance».

Le président américain Barack Obama n'invite pas n'importe qui à sa table. Seulement quatre dirigeants ont été invités à la Maison Blanche. Il s’agit des présidents sénégalais, Macky Sall, sierra-léonais, Ernest Bai Koroma, malawite, Joyce Banda et du Premier ministre cap-verdien, José Maria Pereira Neves.

En 2011, la liste des invités avait été tout aussi sélective: le Béninois Thomas Yayi Boni, le Guinéen Alpha Condé, le Nigérien Mahamadou Issoufou et l’Ivoirien Alassane Ouattara avaient été de la partie. 

Le président Obama «ne reçoit que les présidents qui sont très peu reprochables en la matière [de démocratie]», explique le quotidien burkinabé Le Pays. «Comme pour montrer tout son attachement aux principes démocratiques, à la bonne gouvernance politique et économique», poursuit le quotidien. 

Une attitude qui tranche avec celle de son prédecesseur à la Maison Blanche George W. Bush, qui n'hésitait pas à recevoir des présidents dont la politique était contestable et contestée.

Selon le quotidien, les présidents absents regrettent certainement de ne pas avoir été invités par le président de la première puissance mondiale.

«Ne va pas chez Obama qui veut, mais qui a très peu de choses à se reprocher sur sa gestion du pouvoir d’Etat», poursuit le journaliste, avec une once d'ironie.

Mais les positions et les paroles louables ne suffisent pas, tempère le quotidien burkinabé. Le président Obama débute son second mandat sans porter un grand intérêt à l'Afrique. 

«Les Africains attendent d'Obama, mieux que des visites ciblées de quelques dirigeants africains, la défense du continent face à l’agressivité des plus forts», conclut le quotidien.

Lu sur Le Pays

 

 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

Macky Sall

Dopage dans les urnes

Comment la Russie s'est invitée dans l'élection présidentielle au Sénégal en 2012

Comment la Russie s'est invitée dans l'élection présidentielle au Sénégal en 2012

Francophonie

Michaëlle Jean à la tête de la Francophonie, conséquence de la division des Africains

Michaëlle Jean à la tête de la Francophonie, conséquence de la division des Africains

Abdoulaye Wade

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Ernest Bai Koroma

plan de lutte

L'Afrique entre en guerre contre Ebola

L'Afrique entre en guerre contre Ebola

Croissance économique

L'Afrique qui marche est anglophone

L'Afrique qui marche est anglophone

Joyce Banda

économies

La présidente du Malawi en fait peut-être un peu trop

La présidente du Malawi en fait peut-être un peu trop

Déconvenue

Madonna se prend une belle gifle au Malawi

Madonna se prend une belle gifle au Malawi

Success stories

Les 10 Africaines les plus influentes

Les 10 Africaines les plus influentes