mis à jour le

Nelson Mandela à Londres, août 2007  / AFP
Nelson Mandela à Londres, août 2007 / AFP

Ce qu'il faut savoir sur le véritable état de santé de Mandela

L’icône de la lutte anti-apartheid est de nouveau rentré à l’hôpital. Ces multiples va-et-vient commencent à intriguer.

«Les médecins s'occupent de lui et s'assurent qu'il bénéficie du meilleur traitement médical possible et de tout le confort.»

Cette déclaration des services de la présidence sud-africaine fournie quelques heures après que Nelson Mandela est rentré à l’hôpital, dans la nuit du 27 au 28 mars, a un air de déjà entendu.

De fait, c’est la formule consacrée pour annoncer une hospitalisation du héros de la lutte contre l’apartheid. Madiba, comme l’appellent affectueusement les Sud-Africains est interné pour une «rechute de son infection pulmonaire».

Et le président Jacob Zuma, comme à chaque fois, lui a souhaité, via un communiqué, un prompt rétablissement .

«Nous appelons le peuple sud-africain et le monde entier à prier pour notre cher Madiba et pour sa famille (...) Nous avons une totale confiance dans l'équipe médicale et nous savons qu'ils feront tout leur possible pour qu'il retrouve la santé», a fait savoir le chef de l'Etat sud-africain, dans des propos rapports par l’AFP.

Seulement, une fois prononcées ces habituelles exhortations, surgissent ou plutôt ressurgissent les questions.  Pourquoi ne sait-on jamais rien sur le véritable état de santé de Madiba? Chaque fois qu’il rentre à l’hôpital, on s’entend dire aussitôt qu’il «va bien».

Son lieu d’hospitalisation est, par exemple, toujours soigneusement tenu secret. La presse, fait savoir de son côté la BBC, a, encore une fois, été priée de «respecter l’intimité» du Nelson Mandela «afin de permettre à l’équipe médicale de faire son travail».

Ces secrets sont de nature à accroître l’inquiétude des populations et du monde entier. A cela s’ajoute la récurrence des séjours à l’hôpital de Nelson Mandela, âgé de 94 ans.

Début mars,  le Prix Nobel de la paix avait été hospitalisé pour 24 heures. La présidence sud-africaine avait alors indiqué qu'il s'agissait d'examens de routine.

Sa dernière hospitalisation longue, dix-huit jours, remonte à décembre 2012, déjà pour les suites de cette infection pulmonaire récurrente.

Lu sur BBC 

 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats  Les girafes, ces «gentils géants» menacés d'extinction  L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée 

Nelson Mandela

Politique

L'ANC a déjà perdu la bataille politique en Afrique du Sud

L'ANC a déjà perdu la bataille politique en Afrique du Sud

Street View

Visitez Robben Island, l'ex-prison de Nelson Mandela, sur Google

Visitez Robben Island, l'ex-prison de Nelson Mandela, sur Google

guéguerre

Quand Samuel Eto'o se compare à... Mandela

Quand Samuel Eto'o se compare à... Mandela

secrets

AFP

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

AFP

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets

AFP

Burundi: un journaliste arrêté puis remis aux services secrets

Burundi: un journaliste arrêté puis remis aux services secrets

infection pulmonaire

bulletin de santé

L'Afrique du Sud se prépare à dire adieu à Mandela

L'Afrique du Sud se prépare à dire adieu à Mandela

Incident

Ce qui s'est passé la nuit où Mandela a été hospitalisé

Ce qui s'est passé la nuit où Mandela a été hospitalisé

Bulletin de santé

Hospitalisation de Mandela: pas de nouvelles, bonnes nouvelles?

Hospitalisation de Mandela: pas de nouvelles, bonnes nouvelles?