mis à jour le

NAISSASNCE DU MOUVEMENT DES AMIS DE MASSECK NDIAYE : Bokk Guis-Guis morte et enterrée à Saint-Louis !

La coalition Bokk Guis-Guis n'existe plus dans la ville de Saint-Louis. C'est le président Ousmane Masseck Ndiaye, leader politique incontesté à Saint-Louis et ses militants qui l'y faisaient vivre. Aujourd'hui, les ambitions politiques dessinent une nouvelle voix pour matérialiser les ambitions du défunt maire de la ville. C'est hier mercredi que ses militants ont lancé ce mouvement pour conquérir la mairie de Saint-Louis en 2014 et se positionner sur le plan national.



Les militants d'Ousmane Masseck Ndiaye ont enterré Bokk Guis-Guis.

Les membres du comité de pilotage du cercle des amis de Ousmane Masseck Ndiaye, défunt président du conseil économique et social, ont mis en place, hier, un mouvement qui vise à se positionner sur le plan politique et rendre concrètes les idées de feu Masseck Ndiaye. Selon Mamadou Diagne, membre du comité d'initiative, de «Cap-Masseck», ce mouvement «n'exclura aucun parti politique et restera présent sur le terrain politique pour le développement local. Cap Masseck n'entendra pas jouer les seconds rôles et s'affirmera activement pour être présent au niveau de tous les centres de décisions du département, de la région et du pays».
Les amis d'Ousmane Masseck Ndiaye ont aussi des ambitions au niveau de la commune de Saint-Louis où, conscients de leur force, ils préciseront que celui qui gagnera les locales 2014 devra travailler avec eux. «Nous avons une ambition politique concrète. Notre leader avait une ambition de diriger la ville et de la rendre encore plus vivante. Nous y sommes et nous y travaillons, pour l'intérêt de tous les saint-louisiens», précisera M. Diagne. Les amis d'Ousmane Masseck Ndiaye ont aussi dénoncé l'attitude malhonnête du conseil municipal de Saint-Louis, après une délibération consistant à baptiser la digue de Saint-Louis, Feu Ousmane Masseck Ndiaye. Le porte-parole du jour Papis Diop, déclarant leur énergique désapprobation, indiquera : «cette route excentrée et sale, dépourvue de vie et de cadre de vie, ne colle guère à l'image de l'homme, encore moins, à ses ½uvres. À cet effet, nous appelons le conseil municipal, à plus d'objectivité, de courage et d'audace pour faire porter le nom de Ousmane Masseck, au pont Faidherbe de Saint-Louis, ou encore l'Avenue général De Gaulle».

Ousseynou Diop
REWMI QUOTIDIEN

amis

AFP

Le dernier carré des amis africains de la Corée du Nord

Le dernier carré des amis africains de la Corée du Nord

AFP

Trump salue le "potentiel" de l'Afrique où ses amis vont pour "devenir riches"

Trump salue le "potentiel" de l'Afrique où ses amis vont pour "devenir riches"

AFP

Roger Hanin applaudi une dernière fois par ses amis

Roger Hanin applaudi une dernière fois par ses amis

Saint-Louis

AFP

Sénégal: Saint-Louis débute son festival de jazz sous haute surveillance

Sénégal: Saint-Louis débute son festival de jazz sous haute surveillance

AFP

Sénégal: mesures pour que Saint-Louis reste au  patrimoine mondial

Sénégal: mesures pour que Saint-Louis reste au patrimoine mondial

AFP

Sénégal: levée de l'interdiction du festival de jazz de Saint-Louis

Sénégal: levée de l'interdiction du festival de jazz de Saint-Louis