mis à jour le

Une nouvelle molécule énergétique pour le traitement des maladies cellulaires bientôt en Algérie

ALGER - Une nouvelle molécule énergétique pour le traitement des maladies cellulaires liées à une carence énergétique comme les maladies psychologiques, oculaires et oncologiques, sera prochainement introduite en Algérie, a indiqué mardi à Alger le Dr Ilyes Baghli, spécialisé en médecine ortho-moléculaire.

Une molécule naturellement synthétisé par l'organisme (NADH) sera bientô t introduite en Algérie et sera utilisée dans le traitement des maladies cellulaires à l'origine d'u...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

nouvelle

AFP

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

AFP

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

AFP

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

traitement

AFP

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

AFP

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"

AFP

Ebola: le Liberia n'a plus aucun malade dans ses centres de traitement

Ebola: le Liberia n'a plus aucun malade dans ses centres de traitement

maladies

AFP

Réunion en Guinée pour accélérer la livraison de vaccins contre des maladies virales

Réunion en Guinée pour accélérer la livraison de vaccins contre des maladies virales

AFP

Niger: la difficile lutte contre les maladies "tueuses" d'enfants

Niger: la difficile lutte contre les maladies "tueuses" d'enfants

AFP

L'Afrique veut mieux contrôler maladies et médicaments

L'Afrique veut mieux contrôler maladies et médicaments