mis à jour le

J’ai bien envie de botter les fesses à l’opposition pour réveiller sa conscience

La (supposée) majorité gouverne. Mal, hypocritement, en trichant et sans succès , mais elle gouverne !. Une gouvernance atypique qui n’a rien d'authentique sauf son inefficacité qui perdure et qui est assurée par des médiocres, des affamés et des ingrats
La troika a été peinte dans toutes les couleurs, souvent en utilisant des couleurs sombres allant du noir clair vers le noir foncé. Cependant, la couleur de l’espoir reste totalement absente de leur registre.
Tous les dépassements, les incompétences et la médiocrité des ministres ont été dénoncés en temps et en heures. De même leurs abus de pouvoir ont fait les beaux jours du net.
Je n’ai aucune pitié pour les gouvernants ni pour leur mentor. Ils nous rendent , chaque jour,la vie un peu plus rude et plus pénible.
Mais face à ce torrent d’abus, de mépris, d’ignorance et d’incompétence, l’opposition présente un visage aigris et pale. Dénoncer le comportement du pouvoir en place avec véhémence, détermination et agressivité peut soulager les consciences mais n’apporte pas de solutions aux multiples problèmes qui s’accumulent de jour en jour. L’opposition tunisienne est plusieurs et elle doit être unique. Face à un ennemi déclaré, connu et reconnu, il faut adopter un seul et même comportement : le dénoncer et proposer les solutions de rechange.
S’éterniser dans l’énumération des failles du système finit par être agaçant et contre productif. Le peuple a besoin de voir qu’on réfléchisse avec lui (et non à sa place!).
Ennahdha et ses sbires ont un comportement jouissif devant la division de l’opposition et martèlent le peuple avec son incapacité de produire une alternative à sa gouvernance. C’est son droit!
Ennahdha investit dans le mensonge et la désinformation pour s’éterniser mais c’est à l’opposition de de proposer, d’expliquer et de montrer l’ authenticité et la faisabilité de son programme.
L’unité de l’opposition s’impose pour s’assurer une meilleure lisibilité de sa démarche et de ses propositions. Son programme doit être clair, efficace, réaliste, réalisable et qui réponde aux aspirations du peuple oublié et marginalisé.
N’est pas leader politique toute personne qui sait aligner deux phrases à la suite ou celui qui ne se manifeste que par des vociférations isolées, des harangues sur les places et des excitations dans la presse. Il faut qu’il soit porteur d’un message d'espérance, épaulé par des hommes et des femmes de de culture et conviction,. Il faut surtout qu’il soit populaire, non populiste et engagé pour le bien public et du public.
Il y a trop de nombrilistes parmi les leaders de l’opposition et ceci ne lui rend pas service. Face à la destruction massive des acquis de la république il faut un front commun costaud et déterminé et non des mini-fronts qui s’évaporent au premier coup de semence du gouvernement.
La lutte doit se focaliser sur la mise hors d’état de nuire de la troika en s’assurant l’appui du peuple. Pour se faire, le programme de gouvernance doit voir le jour très très vite suivit d’une large discussion entre démocrates entre les militants de l’opposition et ceux de la société civile.
Un vrai projet de société qui ne laisse personne aux bords de la route doit être présenté au peuple sans plus tarder sans dogmatisme et sans fausses promesses. Il doit être défendu par des personnes compétentes et sans langue de bois. Tous les espaces de liberté et de communication doivent être mise à contribution pour défendre, clarifier et expliquer ce projet.
Les militants à fleurs de peau qui refusent de s'effacer pour donner plus de place à une cause commune et juste et qui continuent à défendre des idées utopiques ou des intérêt personnels ne rendent aucun service à ce pays : « Ya 3bed macel7etkom fi masla7t blèdkom »!!!!!!
Pendant que certains passent leur vie à couper le cheveux en quatre, s'excitent dans tous les sens, Ennahdha et ses partis satellites continuent à grignoter du terrain pour ne laisser que les miettes.
J’ai bien envie de botter les fesses à l’opposition pour réveiller sa conscience, elle est rêveuse, indécise et trop tunisoise.
Ah si j’avais un fouet…
! ..AH..!
Ali Gannoun
Remarque: ce texte date de 9 mois!!!!!

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

fesses

AFP

Jeux de la Francophonie: jonglages, coups de fesses et balle de tennis

Jeux de la Francophonie: jonglages, coups de fesses et balle de tennis

Nicolas

Diego Costa (Atletico Madrid) : oh les jolies fesses ! La vidéo buzz

Diego Costa (Atletico Madrid) : oh les jolies fesses ! La vidéo buzz

Sexiracisme

Les femmes noires ne sont pas des objets sexuels

Les femmes noires ne sont pas des objets sexuels

conscience

Lefaso.net

PDP/PS :

PDP/PS :

Actualités

Une députée nahdhaouie se demande si les députés dissidents ont la conscience tranquille en percevant leurs salaires

Une députée nahdhaouie se demande si les députés dissidents ont la conscience tranquille en percevant leurs salaires

group promo consulting

Un Américain perd conscience et parle suédois à son réveil

Un Américain perd conscience et parle suédois à son réveil