mis à jour le

Les trois policiers accusés de la mort du jeune Ousseynou Seck, tué lors des violences qui ont précédé l’élection présidentielle de février 2012...

Les trois policiers accusés de la mort du jeune Ousseynou Seck, tué lors des violences qui ont précédé l'élection présidentielle de février 2012, ont été attraits hier devant le tribunal correctionnel de Dakar. En prison (Cap Manuel) depuis le 9 juillet 2012, Abdou Niang Bâ, El Hadji Bop et Ibrahima Diouf sont poursuivis, non pas pour meurtre, mais pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner. Le procès a été renvoyé au 23 avril pour la citation des parties. Le lynchage du jeune Ousseynou Seck a eu lieu en pleine campagne électorale de la Présidentielle de février 2012. Mais cette affaire avait des relents de trafic de drogue. C'est le chef de quartier de Grand-Yoff qui avait informé les limiers d'un intense trafic de drogue dans son quartier. C'est ainsi que El Hadji Bop, chef de la Brigade de recherches, et ses deux agents, Abdoul Bâ et Ibra­­hima Diouf, se sont rendus à la Patte D'oie, près de l'arrêt des «cars rapides», pour arrêter le «trafiquant». La victime avait été cueillie manu militari chez elle et malmenée par ces policiers, puis ramenée chez elle, avant qu'elle ne rende l'âme peu après.

L'Observateur

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

policiers

AFP

Maroc: affrontements nocturnes entre manifestants et policiers

Maroc: affrontements nocturnes entre manifestants et policiers

AFP

Maroc: affrontements entre manifestants et policiers dans le nord

Maroc: affrontements entre manifestants et policiers dans le nord

AFP

Maroc: affrontements entre manifestants et policiers dans une localité du nord

Maroc: affrontements entre manifestants et policiers dans une localité du nord

mort

AFP

Tunisie: mort d'un policier grièvement brûlé dans des affrontements

Tunisie: mort d'un policier grièvement brûlé dans des affrontements

AFP

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

jeûne

AFP

En Algérie, excès et gaspillage s'invitent au repas de rupture du jeûne

En Algérie, excès et gaspillage s'invitent au repas de rupture du jeûne

AFP

Au Maroc, une jeune jockey pionnière sur les hippodromes

Au Maroc, une jeune jockey pionnière sur les hippodromes

AFP

Afrique du Nord/Proche-Orient: un jeune sur cinq veut émigrer

Afrique du Nord/Proche-Orient: un jeune sur cinq veut émigrer