mis à jour le

Traque des biens mal acquis : Macky Sall et Hadjibou Soumaré responsables dans l'affaire Karim Wade?

Soupçonné de s'être enrichi à hauteur de 694 milliards de francs Cfa durant le magistère de son père, Karim Wade n'aurait pas réussi une telle prouesse sans le concours de ses supérieurs hiérarchiques. L'Observateur, lu par Rewmi.com, liste les contrats incriminés et pose le débat juridique. En tant que simple ministre, Karim Wade pouvait-il agir seul? Quelle est la responsabilité de ses supérieurs, notamment les premiers ministres qui se sont succédés à la Primature au moment des faits et qui ont approuvé plusieurs des contrats qui auraient fait la fortune du "fils de..." Me Wade?

Beaucoup de questions qui méritent d'être posées et dont les réponses risquent de faire mauvais écho en haut lieu. Des "oublis?" qui montrent que même si Karim Wade, se serait enrichi illicitement à hauteur de 694 milliards de francs Cfa durant ces 12 dernières années, il y a eu quelque part une sorte de "complicité" de tous ses supérieurs hiérarchiques. Son père d'abord et surtout tous les premiers ministres qui se sont succédés à la Primature au moment des faits, dont l'actuel président Macky Sall.

Et parmi les contrats approuvés par les différents premiers ministres, il y a d'abord celui relatif à la construction de la route de la Corniche 1, qui va de Soumbédioune jusque devant les bureaux de l'architecte Pierre Goudiaby Atépa. Une route qui a fait l'objet de surfacturations qui auraient fait le début de la fortune de Karim Wade. Des accusations qui se trouvent aujourd'hui dans son dossier qui trône sur la table du procureur spécial près la Cour de répression de l'enrichissement illicite, Alioune Ndao. Mais, pour réaliser ce tronçon, le fils de l'ex-chef de l'Etat n'avait pas agi seul. Tous les marchés relatifs à la réalisation de cette route ont été approuvés par le premier ministre d'alors, Macky Sall. C'est aussi le cas avec le dossier Fraport du nom de la société qui a gagné le marché pour l'exploitation de l'aéroport International Blaise Diagne de Diass.

Puis Macky Sall est débarqué de son poste et remplacé par Hadjibou Soumaré qui, comme son prédécesseur approuvera tout ce qu'entreprend son ministre Karim Wade. Ainsi, le marché pour la gestion du terminal à containers du Port autonome de Dakar est gagné par Dubaï Port World Dakar que les enquêteurs de la section de Recherches de Dakar attribue à Karim Wade. Contrat approuvé par le Premier ministre Hadjibou Soumaré.

Des révélations déconcertantes qui, si elles sont vraies, mettent à nu le manque de rigueur des anciens premiers ministres de Wade, qui ont approuvé ces contrats sans y opposer le droit de veille et de surveillance que leur procure le droit administratif sénégalais dans ce type de contrats qui dépassent largement le milliard de francs Cfa.

Peut-on poursuivre ces anciens premiers ministres? Selon le professeur de droit pénal à l'université Cheikh Anta Diop, Ousseynou Samba, il n'est possible de poursuivre ces anciens premiers ministres de Wade que s'il est établi qu'au moment de signer ces contrats, ils savaient que le montage était frauduleux. Toujours est-il qu'ils peuvent être poursuivis civilement pour avoir causé un dommage à l'Etat de par leurs signatures.
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

traque

AFP

Centrafrique: fin de la traque contre Kony pour les forces américaines

Centrafrique: fin de la traque contre Kony pour les forces américaines

AFP

Libye: dans Syrte repris, la traque aux derniers jihadistes

Libye: dans Syrte repris, la traque aux derniers jihadistes

AFP

Nigeria: la police traque les ravisseurs de trois lycéennes

Nigeria: la police traque les ravisseurs de trois lycéennes

biens

AFP

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

AFP

Biens mal acquis: prison et amende requis contre Teodorin Obiang

Biens mal acquis: prison et amende requis contre Teodorin Obiang

AFP

Gambie: gel des biens de Jammeh, soupçonné d'avoir détourné 50 millions USD

Gambie: gel des biens de Jammeh, soupçonné d'avoir détourné 50 millions USD