mis à jour le

1er FISE délocalisé du 16 au 19 juin : El Jadida se lance dans les sports extrêmes

Sur le plan national, la région de Doukkala est la première en production de viandes blanches, deuxième en production de viandes rouges, deuxième également en production laitière et deuxième en production de betterave à sucre. Avec Jorf Lasfar, ses belles plages de Sidi Bouzid, sa lagune de Oualidia, ses ressources halieutiques, ses légumes d’un goût au délice particulier, la T’bourida, Mazagan et sa citerne portugaise, la capitale de Doukkala prend de plus en plus de l'élan par rapport aux autres régions du Royaume.

Aujourd’hui, elle se veut aussi une terre d'échanges, de débats et d'investissement. Dans cette dynamique, les activités culturelles, sportives et artistiques renforcent, quelque part, le rayonnement de cette région. C'est dans cet esprit que le premier Festival international des Sports extrêmes (FISE) sera organisé du 16 au 19 juin prochain. C'est une première en Afrique et dans le monde arabe. A noter que le FISE de Montpellier, créé en 1997 et qui attire plus de 400 mille spectateurs chaque année, a décidé de mettre en place un circuit international de six étapes en s’ouvrant à d’autres villes et régions du monde, dont El Jadida qui devient la première ville en dehors de l’Hexagone à abriter ce genre d’événements.

Résumé de l’édition 2012 à Montpellier (France)

Au menu de cette première édition :  une coupe du monde de Jet-ski free ride (le sport préféré du Souverain), deux championnats du monde roller et de mountain-bike (MTB), des championnats du Maroc (roller, skate et BMX) ainsi que des dizaines de shows en skate, motocross freestyle, Bmx flat, Bmx park ou encore quad freestyle, dernier-né des sports extrêmes mécaniques au cours duquel les riders réalisent des figures époustouflantes, notamment des sauts périlleux.

Les Marocains vainqueurs de chaque discipline (Skate, Roller, Bmx park) seront invités à représenter le Maroc au FISE de Montpellier aux côtés des plus grands «riders» de la planète, dit-on auprès des organisateurs, ajoutant que côté féminin, les «rideuses» marocaines seront aussi à l’honneur pour la première fois au Maroc avec une compétition toutes disciplines confondues (Skate, Roller, Bmx park) qui leur sera proposée et surtout permettra aux deux premières au classement de s’envoler pour le FISE de Montpellier.

fisemaroc

En plus d’être une manifestation sportive de premier plan, le FISE se veut également un rendez-vous incontournable des arts urbains avec des démonstrations de break-dance, style de dance développé à New York dans les années 70 et caractérisé par son aspect acrobatique et ses figures au sol, des expositions de photos, des concours de DJing et de Graffiti.

Pour Olivier Pascal, responsable du FISE de Montpellier (France), co-organisateur de cet événement, l’édition de juin devra contribuer à la promotion internationale de la ville d’El Jadida grâce notamment à la couverture médiatique avec la diffusion des compétitions assurée dans 65 pays des cinq continents.

L’événement étant gratuit, les organisateurs s’attendent à une très forte assistance aux alentours de 150.000 spectateurs qui devront admirer de plus près des shows spectaculaires dans les différentes disciplines proposées. Le FISE d’El Jadida a nécessité quand même une enveloppe budgétaire estimée à 7 millions de Dhs. Autrement dit, il semble que seul en sport ”l’extrêmisme” soit permis !

H.Z

 

Sports

AFP

CAN 2015: affaires des primes impayées, le ministre ivoirien des Sports limogé

CAN 2015: affaires des primes impayées, le ministre ivoirien des Sports limogé

AFP

Centrafrique: libération du ministre des Sports enlevé le 25 janvier

Centrafrique: libération du ministre des Sports enlevé le 25 janvier

AFP

Maroc: au centre d'une polémique, le ministre des Sports prêt

Maroc: au centre d'une polémique, le ministre des Sports prêt