mis à jour le

Présidentielles de juillet 2013 : 178 personnes influentes renforcent l’URD

L'Azalai Grand Hôtel de Bamako a servi de cadre pour la signature d'un protocole d'adhésion à l'Union pour la République et la démocratie (URD) de 178 responsables politiques dont des députés et des élus en provenance d'autres partis politiques. La cérémonie de signature dudit protocole était président par le Pr. Younouss Touré, président de l'URD, en présence de  plusieurs autres responsables du parti. Les nouveaux arrivants étaient des cadres du RPM, du MPR, du CNID, du parti SADI et du PDES.

Parmi eux, deux députés, 54 conseillers municipaux, 27 membres des comités centraux, et 95 membres des bureaux de coordinations des différents partis délaissés.

Selon le président Younouss Touré, «le mouvement d'adhésion était la preuve que leurs hôtes ont conscience des défis qui se posent à notre nation et qu'ils étaient aussi animés de la volonté de fédérer les forces politiques afin de les relever. L'idéal de construire un Etat  démocratique, républicain et laïc et le souci constant du bonheur du peuple malien sont des valeurs de l'URD, qui du reste, sont conformes à celles que les nouveaux arrivants défendent depuis», a-t-il indiqué.

Cette adhésion, à son avis, honore non seulement son parti, mais aussi témoigne de leur engagement pour le développement du Mali. C'est pourquoi il les a assuré de l'accueil militant et fraternel de l'URD et a mis surtout l'accent sur l'égalité de droit et de devoir avec lesquels ils seront traités vis-à-vis du parti. Pour lui, à l'URD, il n'y a ni de premiers ou de derniers venus.

Quant à Daouda Moussa Koné, chef de fil des adhérents «Notre adhésion à l'URD s'explique par le fait que la crise actuelle ayant biaisé le débat politique, beaucoup d'entre nous ont connu des frustrations et incompréhensions au sein de leurs partis d'origines. Cela du fait qu'on s'éloignait fondamentalement des principes de bases et des valeurs républicaines. C'est pourquoi, nous avons décidé de prendre notre destin en main en contribuant autrement à la reconstruction nationale», a-t-il dit.

Il fera savoir que les valeurs portées par la poignée de main motivent leur adhésion à ce parti. Il a, au nom de ses autres camarades, donné l'assurance de contribuer à l'élargissement et au renforcement de leur parti d'accueil afin de conquérir le fauteuil présidentiel avec brio. Tout juste avant la fin de la cérémonie le président Younouss Touré annonça à l'assistance l'arrivée d'un invité surprise qui n'était autre que Soumaïla Cissé, candidat potentiel de l'URD à la présidentielle de 2013.

Fousseyni SISSOKO

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielles

AFP

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

Présidentielles en Zambie: l'opposition va contester les résultats

AFP

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

Présidentielles en Tanzanie: derniers meetings des candidats

AFP

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

Mauritanie: Lalla Mariem Mint Moulaye Idriss, seule femme candidate aux présidentielles

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013