mis à jour le

VERS UN MONITORING DES PRISONS : Boubou Diouf Tall à l’assaut du surpeuplement

«Prévenir la torture, grâce au monitoring des lieux de privation de liberté», tel est le thème de l'atelier ouvert, hier, en présence du président de l'Observatoire national des lieux de privation de liberté (ONLPL), Boubou Diouf Tall. Le magistrat en a profité pour faire l'état des milieux carcéraux du pays.

«Le Sénégal ne connait pas de dégradation ou d'atteinte profonde dans les lieux de privation de liberté mais, il est confronté à un surpeuplement carcéral, surtout à Dakar», a fait savoir Me Diouf qui indexe une réalité qu'on ne saura occulter qui plus est, affecte plus Dakar que les régions. «Il n'y qu'à Reubeuss que l'on remarque un surpeuplement inquiétant, découlant de l'ensemble des manquements des personnes privées de libertés», a-t-il averti, invitant les sénégalais à saisir l'Onpl, en cas de manquement, l'Observatoire étant habilité à recevoir leurs plaintes, de façon confidentielle. Il informera que l'Onpl a vocation à visiter, à tout moment, tout lieu du territoire national où se trouvent des personnes privées de liberté, sur ordre d'une autorité publique. «Nous sommes un mécanisme national de prévention des tortures, habilité à intervenir dans tous les lieux de privation de liberté», renseigne le président de l'Onpl qui a annoncé la poursuite des visites inopinées dans les lieux de prévention de liberté et la formation des officiers judiciaires.
Fanta DIALLO
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

prisons

AFP

Sous Habré, la faim tuait plus que la torture dans les prisons tchadiennes

Sous Habré, la faim tuait plus que la torture dans les prisons tchadiennes

AFP

Au Zimbabwe, des prisons surpeuplées, des détenus morts de faim

Au Zimbabwe, des prisons surpeuplées, des détenus morts de faim

AFP

Côte d'Ivoire: armée et police prennent le contrôle des prisons

Côte d'Ivoire: armée et police prennent le contrôle des prisons