mis à jour le

TRAFIC DE DROGUE : Un Nigérian condamné à 10 ans de prison

La Cour d'assises de Ziguinchor (Sud) a condamné, mardi, à 10 ans de prison Kaléchi Sunday Chima, accusé de trafic de drogue international. Le Nigérian écope d'une amende de 3.660.000 francs CFA. La Cour d'assises a également ordonné la confiscation et la destruction de la drogue saisie.

Kaléchi Sunday Chima a été arrêté le 24 octobre 2008, par les éléments de la Brigade régionale de lutte contre les stupéfiants la sortie du secteur frontalier de Mpack. Il revenait de la Guinée-Bissau à bord d'un véhicule de transport en commun. Un contrôle par test urinaire effectué par les éléments de ladite brigade se révélait positif à la cocaïne, mais le mis en cause a nié avoir avalé de la cocaïne. Mis dans une chambre de sûreté de la police, le Nigerian avait expulsé pendant la nuit deux boulettes de cocaïne pesant 56 grammes dans la poubelle interne.

L'accusé a déclaré aux enquêteurs qu'il a acheté la drogue à 550 euros auprès de Aladji, un militaire bissau-guinéen. Il lui avait ensuite recommandé de remettre la drogue à Ablaye, son fournisseur établi en Gambie. Selon lui, la drogue devait être acheminée en Allemagne par le biais d'un complice de nationalité guinéenne qui s'appelle Bebeto.

Cependant, le Nigérian est revenu sur ses déclarations devant le juge d'instruction, en précisant que le militaire bissau-guinéen lui avait remis, à la place de l'argent qu'il lui devait, un produit dont il ignorait le nom.

Il a expliqué que le militaire bissau-guinéen lui avait recommandé de bien cacher le produit aux policiers. A la barre, le Nigérian a réitéré ses propos, en déclarant qu'il s'est rendu en Guinée-Bissau, pour réclamer sa dette, parce que son épouse venait d'accoucher.

A la place de l'argent, le militaire bissau-guinéen lui avait remis un produit dont il ignorait le nom pour l'acheminer en Gambie.

L'avocat général El Hadji Alioune Abdoulaye Sylla a, dans son réquisitoire, déclaré que le délit de trafic international de cocaïne pour lequel Kaléchi Sunday Chima a été envoyé devant les assises, est bien établi. Il a requis cinq ans d'emprisonnement ferme.

Le magistrat estime que le Nigérian a choisi un modus operandi, en dissimulant la drogue. Il a indiqué que l'accusé ne pouvait pas ignorer la nature criminelle du produit qu'il a transporté.

Me Boubacar Badji, de la défense, a demandé la clémence de la cour, en condamnant son client à une peine de prison inférieure à cinq ans, en arguant que son client a collaboré avec les enquêteurs. L'avocat a qualifié la vente de la drogue et des produits de la contrebande, comme une délinquance des pauvres. La défense n'a toutefois pas été suivie dans sa demande. Au contraire.La Cour d'assises a finalement condamné Kaléchi Sunday Chima à 10 ans de travaux forcés. Le Nigérian devra également payer une amende de 3.660.000 francs CFA.

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

trafic

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

AFP

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

AFP

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

drogue

AFP

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

AFP

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Peuple de l'herbe

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

prison

AFP

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

AFP

Maroc: peines allant de 2 ans de prison

Maroc: peines allant de 2 ans de prison