mis à jour le

Les coulisses du match Rwanda-Mali à Kigali : Le ministre Hamèye Founè aux côtés des Aigles

Présent en Algérie dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations des juniors, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hamèye Founè est arrivé à Kigali, 24 heures avant le match contre le Rwanda.

Le ministre Hamèye Founé félicitant les Aigles

Son premier souci était de voir d’abord les joueurs et leur encadrement à l’hôtel Umubano (ex-Novotel). Il voulait s’enquérir les conditions de séjour de l’équipe. Il était accompagné pour la circonstance par le président de la Fédération Malienne de Football, Hammadoun Kola Cissé et son 1er vice-président Moussa Konaté.  Le Directeur national des sports, Dramane Coulibaly était aussi présent. Au cours de cette rencontre, le ministre Hamèye Founè a tenu à encourager l’équipe pour la victoire contre le Rwanda. Et toutes les dispositions avaient été prises pour motiver les Aigles. C’est pourquoi, le ministre était très heureux lorsque les Aigles ont pris les trois points face au Rwanda (2 buts à 1). Il a lancé, au nom de tout le peuple malien, un message d’encouragement et de félicitation à Seydou Kéïta et ses coéquipiers pour cette belle victoire, tout juste après le match.

 Seydoublen, la surprise

Après un long voyage (Chine-Kigali) pour se rendre  dans la capitale rwandaise,  le capitaine des Aigles du Mali, Seydou Kéïta a connu une petite blessure au niveau de sa cuisse. C’est pourquoi, il était difficile pour lui de faire des entraînements durs avec l’équipe. L’ancien joueur du FC Barcelone était suivi par le médecin français de l’équipe jusqu’au dimanche, jour du match. Lors de la dernière séance d’entraînement des Aigles, au Stade Amohoro national de Kigali, samedi, Seydoublen s’est entraîné individuellement en effectuant des courses de fond, toujours à cause de la blessure.  Et les Rwandais étaient très heureux de cette nouvelle. Pour eux, Seydou Kéïta ne pourra pas jouer. Puisque c’est le joueur dont ils ont peur.  L’information a vite fait le tour de la ville, à quelques heures du coup d’envoi. La surprise fut grande au stade  lorsque Seydou Kéïta est rentré sur la pelouse avec son équipe. Malgré la défaite, les supporters rwandais l’ont applaudi jusqu’à l’entrée du bus des Aigles. Même, l’entraîneur  rwandais n’a pas manqué de le féliciter.

Momo, Abdou, Samba Sow en pleine forme

Il faut reconnaitre que les Aigles du Mali ont vraiment mouillé le maillot pour remporter les trois points face au Rwanda. Tous les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Absent de la CAN 2013 pour cause de maladie, Abdou Traoré avait besoin de convaincre le sélectionneur des Aigles, Patrice Carteron. Le joueur de Bordeaux a été l’un des meilleurs joueurs du match. C’est pourquoi, il a été  bien applaudi par les supporters rwandais. Et il avait promis à la mi-temps qu’il allait au moins marquer un but. Il a tenu cette promesse, à 8 minutes de la deuxième mi-temps. Comme Abdou, Mohamed Lamine Sissoko a beaucoup surpris les spectateurs. Il était au four et au moulin comme Samba Sow et Seydou Kéïta.

Soumaïla Diakité, le sauveur

itulaire après la défection de Mamadou Samassa pour cause de blessure, le gardien de but du Stade Malien de Bamako, Soumaïla Diakité a sauvé les Aigles. Il a fait une belle prestation contre les Rwandais. N’eussent été les nombreuses occasions de but de l’équipe rwandaise arrêtées par lui, le Mali allait facilement perdre le match.

Soumaïla Diakité, qui jouera la saison prochaine en Afrique du Sud, a une fois de plus impressionné les rwandais. Bravo Soumi  et bon courage !

 

Le maraboutage rwandais

Les Rwandais voulaient coûte que coûte battre le Mali pour se relancer dans la course pour la qualification à la Coupe du monde Brésil 2014. Les autorités rwandaises et la Fédération Rwandaise de Football avaient pris toutes les dispositions pour amener leur équipe à battre le Mali. Même, le côté maraboutage n’a été pas négligé. Selon nos informations, le capitaine de l’équipe rwandaise et certains membres de l’encadrement technique ont été découverts, à la veille du match, au Stade Amohoro National de Kigali où s’est jouée la rencontre. Il semble qu’ils ont passé toute la nuit dans ce stade. Malheureusement, les Aigles du Mali étaient plus forts qu’eux sur le terrain.

L’entraîneur rwandais Mico bientôt limogé ?

La Fédération Rwandaise de Football n’a pas du tout apprécié la défaite de son équipe face au Mali (2 buts à 1) dimanche dernier, à Kigali, comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014. Selon nos informations, la tête de l’entraîneur rwandais, le Serbe Mico Milutin Sredojevic va bientôt tombée. En d’autres termes, il sera limogé de son poste. Mico était très critiqué ces derniers temps par les supporters. C’est pourquoi, lors du match contre le Mali, une pétition a été distribuée au stade afin de supporter Mico plus connu sous le nom de Amavubi, parce que les gens croyaient à la victoire. Malheureusement pour eux, l’équipe rwandaise est passée à côté.

Rassemblés par Alou B  HAIDARA, envoyé spécial à Kigali

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Kigali

AFP

Kigali veut des excuses du Vatican pour le rôle des catholiques dans le génocide

Kigali veut des excuses du Vatican pour le rôle des catholiques dans le génocide

AFP

Climat: l'élimination progressive des gaz HFC au menu d'une réunion

Climat: l'élimination progressive des gaz HFC au menu d'une réunion

AFP

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

ministre

AFP

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

AFP

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

AFP

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Aigles

Steven LAVON

Tournoi UEMOA / Groupe A: Une place en finale entre Etalons, Aigles et Eléphants

Tournoi UEMOA / Groupe A: Une place en finale entre Etalons, Aigles et Eléphants

Steven LAVON

Foot Mali: On cherche un sélectionneur pour les Aigles

Foot Mali: On cherche un sélectionneur pour les Aigles

Steven LAVON

Tunisie 0 Cameroun 0: les regrets du sélectionneur des Aigles de Carthage !

Tunisie 0 Cameroun 0: les regrets du sélectionneur des Aigles de Carthage !