mis à jour le

LE CHEF DE CABINET DE BENOIT SAMBOU, SUR IDRISSA SECK : «Il ne sera jamais Président de la république»

Les réactions fusent de partout dans les différentes bases de la coalition de Benno Bokk Yaakaar, pour dénoncer la sortie du leader du Parti Rewmi qui a critiqué le bilan à mi-parcours du Président Macky Sall. La réplique des Apériste est venue de Marius Bassene, le chef de cabinet du ministre de la jeunesse, qui a demandé à l'ancien premier ministre de prendre la porte du gouvernement, avec ses ministres, pour jouer pleinement leur rôle d'opposant.

La deuxième sortie électrique d'Idrissa Seck sur le bilan à mi-parcours du Président de la république Macky Sall, n'a pas du tout plu à certains responsables de l'Alliance pour la république (Apr). En effet, hier, c'est Marius Bassene, responsable des jeunes de l'Apr de Ziguinchor, qui est monté au créneau pour vilipender le président du parti Rewmi. «C'est une sortie décevante et indigne d'un homme d'Etat comme Idrissa Seck et d'un allié du président de la république. Pourtant, il pouvait faire ses critiques au président, directement, sans prendre la radio. Idrissa Seck a une part de responsabilité dans ce bilan qu'il qualifie de mauvais, parce que ses propres lieutenants occupent des portefeuilles ministériels stratégiques dans le gouvernement d'Abdoul Mbaye. Nous pensons que c'est un manque de respect et de solidarité envers la mouvance présidentielle», a fait remarquer Marius Bassene. Aussi, lui demandera-t-il de prendre la porte. «Ce n'est pas la peine de jouer au caméléon, lui et ses ministres, nous les invitons à quitter le gouvernement et à revêtir leurs manteaux d'opposants. Le véritable problème d'Idrissa Seck, en réalité, est qu'il est quelqu'un qui n'arrive pas à accepter Macky Sall comme président de la république. Autre raison de cette sortie hasardeuse de M. Seck, à l'approche des élections locales de 2014, il est en train de chercher à gagner la sympathie des sénégalais qui lui ont tourné le dos», a-t-il révélé. L'ancien premier Idrissa Seck qui a reconnu son arrogance et son manque d'humilité lors de son face à face avec les journalistes de GFM, fera dire au chef de cabinet du ministre de la jeunesse «qu'il ne sera jamais président de la république, parce que les sénégalais ont compris qu'il est un homme de détails, selon qui, le Sénégal s'arrête entre Thiès et Dakar, ce qui est grave pour quelqu'un qui veut diriger une république, demain. Les jeunes Apéristes ont invité le président de la république Macky Sall à ne pas se laisser distraire par les déclarations maladroites du leader du parti Rewmi.
Ibrahima Khalil DIEME
REWMI QUOTIDIEN

chef

AFP

L'Ougandais Ongwen, "victime" de la LRA avant d'être chef de guerre (avocat)

L'Ougandais Ongwen, "victime" de la LRA avant d'être chef de guerre (avocat)

AFP

L'Ougandais Ongwen, "victime" de la LRA avant d'être chef de guerre

L'Ougandais Ongwen, "victime" de la LRA avant d'être chef de guerre

AFP

Mali: le militant Ras Bath met fin

Mali: le militant Ras Bath met fin

président

AFP

A 51 ans, le président libérien George Weah rechausse les crampons

A 51 ans, le président libérien George Weah rechausse les crampons

AFP

Nigeria: le président Buhari se déclare officiellement candidat

Nigeria: le président Buhari se déclare officiellement candidat

AFP

Tanzanie: le président appelle les femmes

Tanzanie: le président appelle les femmes