mis à jour le

CENTRAFRIQUE: Après le coup d’Etat, la Seleka respectera-t-elle la lettre des Accords de Libreville?

BRAZZAVILLE, 26 mars (IPS) - Le chef des rebelles de l'alliance Seleka, Michel Djotodia, qui s'est autoproclamé nouveau président de la République centrafricaine (RCA), le 24 mars, a suspendu la constitution du pays, ainsi que le gouvernement et l'Assemblée nationale.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

Séléka

République centrafricaine

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

Plongée dans les rues de Bambari, symbole du chaos centrafricain

AFP

Centrafrique: combats entre forces internationales et ex-rebelles Séléka

Centrafrique: combats entre forces internationales et ex-rebelles Séléka

Blood diamonds

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

Derrière les violences en Centrafrique se cachent les diamants de sang

lettre

AFP

Algérie: la lettre de démission de Bouteflika

Algérie: la lettre de démission de Bouteflika

AFP

Lettre aux présidents burkinabè et français

Lettre aux présidents burkinabè et français

AFP

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée

Maroc: polémique autour d'une lettre attribuée