mis à jour le

BANFORA : Deux morts dans un accident sur le réseau ONEA

Les abonnés de l'Office national de l'eau et de l'assainissement (ONEA) de Banfora et de Bérégadougou sont privés d'eau potable depuis le samedi 23 mars 2013.

Cette situation perdure toujours ce lundi 25 mars dans la matinée. Le manque de communication entre l'ONEA et ses abonnés est tel qu'il laisse libre cours aux supputations sur une rupture de tuyaux. Après maintes tentatives pour recueillir la moindre information, l'équipe de Sidwaya s'est rendue sur le terrain, à Lemourdougou cité, à une dizaine de kilomètres au Nord de Banfora, où deux travailleurs de la SN-SOSUCO ont trouvé la mort au cours d'un entretien du réseau. Cette rupture d'eau est intervenue suite à la disparition de deux agents de la SN- SOSUCO dans la conduite d'eau entre la source à Karfiguela et l'ONEA à Banfora, alors qu'ils étaient en travaux d'entretien avec 3 autres camarades. Ce drame est intervenu dans la journée du 24 mars 2013. C'est pour donc récupérer les corps de ces victimes qui se trouveraient dans la tuyauterie de l'ONEA que le conduit a été sectionné. Des travailleurs de la SN-SOSUCO, de l'ONEA et une équipe de sapeurs-pompiers de la 5e compagnie de Banfora sont depuis, à pied d'½uvre pour retrouver les deux corps qui auraient été emportés par un courant d'eau dans les tuyaux de canalisation.

Cependant, la tâche semble ardue, au regard du matériel dont dispose cette équipe. Une première tentative de retrait des corps a échoué et une seconde a été mise en ½uvre au moment où l'équipe de Sidwaya quittait les lieux.

« Nous avons dépêché une équipe pour renforcer celles de la SOSUCO, afin d'accélérer les opérations de réparation », a déclaré pour sa part, le directeur régional de l'Ouest de l'ONEA, Saïdou Kafando. Selon lui, il s'agit d'une intervention assez complexe, qui demande beaucoup de moyens. Pour le moment, à Banfora, la préoccupation pour la population, c'est comment obtenir de l'eau potable, surtout en cette période de chaleur. En attendant, les forages et les puits des secteurs périphériques de la ville sont envahis par une population assoiffée. Quant à l'eau minérale commercialisée en sachet, la rupture semble consommée.

Mamadou YERE

Frédéric OUEDRAOGO

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

morts

AFP

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts

Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts

AFP

Nigeria: 14 morts dans l'explosion d'un camion-citerne dans le centre

Nigeria: 14 morts dans l'explosion d'un camion-citerne dans le centre

AFP

Ouganda: le bilan des combats dans l'ouest monte

Ouganda: le bilan des combats dans l'ouest monte

accident

AFP

Accident de train au Cameroun: "dégâts importants, humains et matériels"

Accident de train au Cameroun: "dégâts importants, humains et matériels"

AFP

Angleterre: Pape Souaré (Crystal) héliporté

Angleterre: Pape Souaré (Crystal) héliporté

AFP

Zambie: 24 morts dans un accident entre un car et un minibus

Zambie: 24 morts dans un accident entre un car et un minibus

réseau

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

AFP

Kenya: la police assure avoir déjoué une attaque

Kenya: la police assure avoir déjoué une attaque