mis à jour le

Tiona Mathieu Koné, Conseiller à la communication de EDM-SA : « Il faut faire preuve de solidarité »

La clientèle de EDM-SA souffre actuellement à cause des désagréments et des préjudices dont elle est victime, suite aux délestages de l'électricité.

Tiona Mathieu Koné, chargé de communication de l’EDM

L'EDM-SA, elle aussi vit stoïquement la situation.

En ces moments difficiles pour tous, le Conseiller à la Communication de la société, M. Thiona Mathieu Koné sollicite la compréhension et contribution de tous pour une meilleure gestion de la situation.

« Il y a beaucoup de potentialités qui attendent d'être mises en valeur pour permettre à EDM-SA de faire face convenablement à sa mission de service public.

Le présent est certes difficile, mais gardons l'espoir, parce que, quand finira le barrage de Taoussa, et lorsqu'après Félou l'OMVS enclenchera la construction du barrage de Gouhina, lorsqu'on trouvera des investisseurs pour la construction du barrage de Kégné près de Koulikoro et lorsque les investisseurs vont accepter de mettre davantage de ressources financières dans la construction du solaire et de baisser le coût, EDM-SA pourrait être à même de satisfaire sa clientèle.

Il faut, en attendant, que la clientèle accepte ce sacrifice de réajustement tarifaire qui vient d'être fait récemment.

3 à 7 % de hausse selon les catégories, c'est le sacrifice à consentir pour sauvegarder les acquis.

Il faut également adopter les bonnes pratiques car, les usagers gaspillent trop l'électricité.

Il est évident qu'avec les difficultés d'approvisionnement en carburant de nos centrales, on ne peut faire face à la forte demande de nos clients parce qu'on est en déficit de production.

L'offre énergétique d'EDM-SA n'est pas actuellement à la hauteur des attentes. Mais, l'espoir est permis... pour bientôt.

En attendant, il y a une nécessité absolue d'appliquer les bonnes pratiques d'économie du « courant ».

En effet, en cette période de forte chaleur, nous demandons encore une fois à notre clientèle, de faire preuve d'esprit de compréhension et de solidarité en utilisant les bonnes pratiques pour l'économie de l'électricité et de s'acquitter du paiement régulier de leurs factures.

Par ailleurs, c'est un manque à gagner de plusieurs millions de nos francs que les fraudeurs occasionnent à la Société Energie du Mali (EDM-SA).

Une situation qui interpelle tous nos clients.

Il faut comprendre que le réseau électrique du Mali ne cesse de s'étendre d'année en année.

Pour preuve, après les villes moyennes, c'est le tour des bourgs et autres localités rurales, de vivre désormais sous le charme de l'électrification. Cela, grâce à EDM-SA.

Mais, les efforts déployés par EDM-SA, (propriété à nous tous) pour améliorer les conditions de vie de nos concitoyens pourraient difficilement connaître une évolution à souhait, si les pratiques frauduleuses sur ses réseaux ne sont pas combattues.

C'est une bataille qui doit engager tous les Maliens, puisque, sans la collaboration de tous, elle ne saurait être gagnée.

Il s'agit essentiellement des branchements directs ; des fraudes caractérisées qui s'effectuent très souvent sur les capots troués, les corps étrangers dans les compteurs, la manipulation des organes du compteur etc…

Il y a aussi les cas de branchements clandestins, de minoration volontaire des consommations, de manipulation des index au niveau des compteurs.

Ceux qui effectuent ces branchements (clandestins) d'électricité, qui tripotent nos installations, qui trichent, doivent savoir que le courant électrique est une matière très dangereuse et, qu'en agissant ainsi, ils risquent leur vie et celle des autres.

 

M. Thiona Mathieu Koné

Conseiller à la Communication EDM-SA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

communication

AFP

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

La justice française autorise la communication de l'acte de naissance complet d'Ali Bongo

AFP

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

Burkina: l'ex-ministre de la Communication de Compaoré écroué pour malversations

ondes brouillées

Affairisme et cliéntélisme dans les médias publics tunisiens

Affairisme et cliéntélisme dans les médias publics tunisiens

Solidarité

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

AFP

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants