mis à jour le

La Tfm a-t-elle subi des pressions pour ne pas diffuser l'interview d'Idy?

Hier dans la soirée au terme de son émission avec Jean-Paul Dias dans le cadre de l'édition spéciale sur la Tfm consacrée à l'an 1 de Macky Sall à la tête du Sénégal, Khalifa Diakhaté avait annoncé la diffusion de l'interview de Idrissa Seck.

Mais les téléspectateurs qui se sont massés devant le poste téléviseur pour attendre le leader de Rewmi ont été étonnés de voir à la place la diffusion du panel organisé par le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar dans lequel justement, le premier ministre essayait maladroitement de décocher des flèches à Idy. Et le journal L'As lu par Rewmi.com de s'interroger : qu'est-ce qui s'est passé pour que l'interview de Idrissa Seck ne soit pas diffusée comme annoncé ? Mystère et boule de gomme, même si on annonce des « pressions ». Mais, à la Tfm, certains dégagent en touche. Selon eux, l'interview n'était pas programmée hier. C'est ce soir qu'elle va être diffusée. Preuve qu'il n'y a eu aucune pression, la Rfm a rediffusé l'interview hier à 23 heures.
REWMI.COM/AW

TFM

BSD

Le photographe Talla Ndiaye brutalisé par la sécurité de la Tfm

Le photographe Talla Ndiaye brutalisé par la sécurité de la Tfm

Rêve de star

Bijou, la coqueluche de la télévision sénégalaise

Bijou, la coqueluche de la télévision sénégalaise

group promo consulting

RECTO VERSO KHADY NDIAYE ALIAS «BIJOU», ANIMATRICE A LA TFM «Mon histoire avec Paco Jackson et avec Cristiano Ronaldo»

RECTO VERSO KHADY NDIAYE ALIAS «BIJOU», ANIMATRICE A LA TFM «Mon histoire avec Paco Jackson et avec Cristiano Ronaldo»

pressions

AFP

Viol collectif au Maroc: Khadija maintient ses accusations malgré les pressions

Viol collectif au Maroc: Khadija maintient ses accusations malgré les pressions

AFP

RDC: la presse en ligne redoute des pressions comme les réseaux sociaux

RDC: la presse en ligne redoute des pressions comme les réseaux sociaux

AFP

Tunisie: le syndicat des journalistes dénonce des pressions

Tunisie: le syndicat des journalistes dénonce des pressions