mis à jour le

Abdoul Mbaye : " le Gouvernement ne refuse pas le gré à gré, mais..."

Le Premier ministre Abdoul Mbaye a profité de la table ronde qui a marqué l'an 1 du régime de Macky Sall pour répondre aux accusations de gré à gré noté dans l'attribution du marché complémentaire de 80 milliards signés pour le raccordement de l'autoroute à péage et l'aéroport de Diass. Selon lui, ce n'est pas du gré à gré mais, un avenant. Il fera remarquer que " le Gouvernement ne refuse pas le gré à gré, mais nous refusons le gré à gré qui va avec du vol ". «S'il y a un programme urgent, on peut l'utiliser, mais surtout avec des témoins qui vont prouver que c'est un fait urgent et il n'y a pas de vol aussi. Il y avait un marché qui existait déjà et on y a ajouté quelque chose. C'est moi-même qui ai appelé les gens qui étaient concernés pour leur dire de discuter pour voir ce qu'il y a de mieux à faire dans ce marché, pour qu'on ait une entreprise moins chère et plus rapide dans l'exécution des travaux, parce que si l'on devait lancer un autre marché, on pourrait attendre plus de 6 mois pour sa validation et encore plus, pour le démarrage», a-t-il éclairé.

Mamadou Diouf Rewmi Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

gouvernement

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

Centrafrique: accord entre le gouvernement et les groupes armés

AFP

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit

Burkina/procès du gouvernement Compaoré: la Haute cour sursoit