mis à jour le

La normalisation de la langue amazighe, un principe inéluctable

Certains détracteurs de l'amazighité pour justifier la politique linguistique d'exclusion de la langue amazighe durant des décennies, prétendent que les langues comme l'amazighe sont condamnées à disparaître du fait qu'elles ne répondent plus aux exigences de la société moderne. Une pareille allégation ne tient pas la route. Il faut bien constater que le recul d'une langue a des raisons essentiellement politiques. Une langue se développe, ou dépérit, selon qu'elle soit prise en charge par l'état ou qu'elle reste à l'abandon, au gré des circonstances politiques ou idéologiques. Cette attitude de mépris de la différence culturelle et linguistique qui tente d'instaurer l'usage d'une langue et d'une culture uniques dans les frontières de l'état revêt en fait, la forme concrète d'une politique linguistique et culturelle dite d'assimilation.

langue

Internet

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

Comment Facebook a offert une nouvelle vie à la langue peule

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

En danger

Ce langage kényan n'est plus parlé que par 7 personnes dans le monde

Ce langage kényan n'est plus parlé que par 7 personnes dans le monde