mis à jour le

Tunis: Forum social mondial sous le signe du printemps arabe et de la crise

Le Forum social mondial (FSM), réunion annuelle d'alter-mondialistes, se tient à Tunis de mardi à samedi pour se pencher sur les problèmes sociaux-économiques à l'origine des révolutions arabes, mais aussi sur la contestation en Occident face à la crise et l'austérité.

Un peu plus de deux ans après le premier des soulèvements arabes, des dizaines de milliers de personnes et 4.500 organisations sont attendues à Tunis pour ce forum baptisé "Dignité", mot d'ordre de la révolution tunisienne.

Quelque 1.000 ateliers, concerts et spectacles sont prévus, avec en ouverture une "assemblée des femmes" et une manifestation à travers le centre de Tunis. En clôture, un défilé de soutien au peuple palestinien est prévu le 30 mars.

Le FSM, pendant alter-mondialiste au Forum économique mondial de Davos qui réunit le gotha politique et économique dans une station de ski huppée des Alpes suisses, se tient pour la troisième fois en Afrique (Nairobi en 2007, Dakar en 2011) mais c'est la première fois qu'il a lieu dans un pays arabe.

Les organisateurs ont dès lors placé "les processus révolutionnaires, révoltes, soulèvements, guerres civiles et contestations" au coeur des discussions, d'autant que les problèmes socio-économiques à l'origine de ces évènements restent des facteurs déstabilisateurs pour la région.

La contestation en Occident au coeur des débats

Ainsi en Tunisie, l'anémie de l'économie et un chômage de 17% sont nourris par une impasse politique et des vagues successives de violence.

"Démocratie, justice sociale, emploi, lutte contre la corruption, contre les dilapidations des biens publics, pour l'accès à la santé et l'éducation, pour la liberté, pour la dignité et la citoyenneté: c'est un moment de réflexion sur l'avenir de ces processus révolutionnaires", note le comité d'organisation du FSM.

Mais la contestation en Occident, dans un contexte d'austérité économique et de plans sauvetages à répétition pour les banques surendettées, sera aussi au coeur des débats.

Dès lors, l'association française Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne) relève que le FSM se doit de faire le lien entre ces mouvements concomitants dans les pays du Nord et ceux du Sud afin de trouver des "alternatives" au modèle néo-libéral.

Révoltes arabes, manifestations en Grèce, mouvement des Indignés en Espagne ou encore "Occupy Wall Street" aux Etats-Unis, bien des revendications sont communes, qu'il s'agisse de justice sociale, du partage équitable des ressources ou de la lutte contre le "diktat" du monde de la finance.

Cependant peu de personnalités politiques de premier plan sont attendues à Tunis, contrairement aux années précédentes lorsque le FSM attirait, comme lors de sa fondation en 2001 à Porto-Alegre au Brésil, une kyrielle de dirigeants étrangers.

"C'est un forum où les enjeux sont beaucoup plus forts, il est moins facilement récupérable et la classe politique est désemparée face à des mouvements comme Occupy et Indignés dont la mobilisation s'est faite hors des cadres institutionnels", estime Geneviève Azam, porte-parole d'Attac.

Les thèmes classiques du FSM seront aussi très présents : environnement, développement durable, immigration ou encore la question de l'endettement des pays du Sud.

Sur le plan logistique, les organisateurs du forum sont confrontés à des difficultés.

"Nous avons des difficultés financières réelles, car l'argent alloué par les bailleurs n'arrive pas à temps", a ainsi déclaré vendredi le coordinateur général, Abdel Rahmane Hedhili, sans préciser les montants en cause.

Le logement des participants venant des pays du sud et ne pouvant se permettre l'hôtel risque aussi d'être problématique, même si l'Etat tunisien met à disposition quelque 12.000 lits dans les universités et lycées de Tunis.

AFP

Ses derniers articles: Gambie: le président sortant Jammeh rejette les résultats une semaine après  Gambie: une semaine après, le président Jammeh rejette les résultats  Côte d'Ivoire: Serge Aurier désigné meilleur footballeur de l'année 

forum

AFP

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'ouvre

AFP

La sécurité en Afrique au coeur du Forum de Dakar

La sécurité en Afrique au coeur du Forum de Dakar

AFP

Forum économique

Forum économique

social

AFP

Au Maroc, un projet social transformé en école du cirque

Au Maroc, un projet social transformé en école du cirque

MAP

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre

MAP

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre

arabe

Géopolitique

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

Le Maroc va au clash lors d'un sommet international à Malabo

AFP

Yémen: 22 civils tués dans des raids de la coalition arabe près de Sanaa

Yémen: 22 civils tués dans des raids de la coalition arabe près de Sanaa

AFP

Zimbabwe: Mugabe compare les manifestations au printemps arabe

Zimbabwe: Mugabe compare les manifestations au printemps arabe