mis à jour le

Adhésion massive à l’Urd : Soumi signe bien son retour au bercail

                La salle de conférence du grand hôtel de Bamako a refusé du monde ce mercredi 20 mars 2013. Les militants, qui avaient eu écho de l’arrivée de leur champion Soumaïla Cissé alias Soumi champion la veille à Bamako, s’étaient mobilisés massivement. C’était à l’occasion de la cérémonie d’adhésion de 178 responsables politiques, 2 députés et 54 conseillers communaux à l’URD, sous la bienveillance du président Younoussi Touré, en présence de certains amis, de nombreux militants et dirigeants, des élus entre autres.

Soumaila Cissé

C’est aux environs de 17h que le président du parti avait fait son entrée dans la salle sous les ovations et autres slogans des militants qui exprimaient comme un sentiment  de soulagement, face aux retrouvailles qui annoncent de bonnes nouvelles pour la démocratie malienne. Cette adhésion massive est un bon signe annonciateur du retour du meilleur candidat de la prochaine présidentielle, Soumi champion.

Dans cette ambiance d’espoir, le président Touré tout  ému avait entamé son propos en saluant le courage politique de ces hommes et femmes qui ont décidé de rejoindre l’URD. Aussitôt, il rassure les arrivants de l’engagement du parti à ne faire aucune distinction entre ceux qui adhérent aujourd’hui et ceux qui y sont depuis sa création. En clair pour le président, il n’est pas question de privilège de l’ancienneté, le seul privilège qui aura droit de cité sera celui de l’engagement et du militantisme, tous les militants ont les mêmes droits et devoirs. Le président Touré est convaincu que l’arrivée de ces chevronnés politiques va permettre au parti d’étendre ses bases  et de s’enraciner davantage dans le pays profond. Il a aussi salué la clairvoyance et l’engagement politique qui les a motivés à choisir l’URD, quand bien même que la compétition était engagée pour accueillir ses militants expérimentés. Alors c’est au bout d’un véritable processus politique que la diversité de personnalités a fait le choix de l’URD, le président s’en félicite tout en se réjouissant de l’attrait et l’engouement que suscitent  les valeurs de l’URD. Le président a lancé un appel à l’ensemble des structures du parti à faire de la place aux nouveaux arrivants pour leurs permettre de servir le parti avec leur savoir faire. Le président avant de terminer son propos a rendu hommage à l’armée malienne et à ses forces alliées pour le travail patriotique et de solidarité abattu sur le terrain pour sauvegarder le Mali.

A la suite du président, M. Daouda Moussa Koné prendra la parole au nom de ses camarades, pour s’adresser à l’assemblée, en expliquant les raisons qui les ont poussées à choisir l’URD après avoir décidé de quitter leurs différentes entités  politiques. Il a salué la chaleur de l’accueil et la grande compréhension qui a jalonné le processus d’intégration. M. Koné a rassuré les responsables de l’URD de l’engagement et de la détermination de ses camarades à honorer la confiance portée en eux pour renforcer le parti sur le terrain et le mené à la victoire. Il a aussi rappelé le contexte dans lequel s’est déroulé ce processus politique qui unanimement va conduire au choix de l’URD, ce parti qui incarne des valeurs dans lesquelles se reconnaissent les différentes personnalités ici présentes. Il a cité comme valeurs à l’URD : le patriotisme, la justice sociale, le respect de la légalité, la démocratie... Il a terminé son propos en rappelant que les différents responsables politiques qui adhèrent à l’URD  aujourd’hui  étaient du : CNID, du PDES, du RPM... surtout de la SADI avec les 2 députés et de nombreux cadres de ce parti. Il a réitéré, au nom de ses camarades, tout leur engagement et leur confiance à l’URD et aux militants qui ont tous appuyé ce processus politique qui fera du parti un acteur majeur de la démocratie dans notre pays.

L’autre temps fort de cette cérémonie d’adhésion était incontestablement l’apparition quelque peu surprise du candidat du parti à l’élection présidentielle à venir M. Soumaïla Cissé qui n’était pas annoncé en compagnie de son épouse. En effet, c’est à la fin de la cérémonie lorsque les participants s’apprêtaient à quitter que M. Cissé est rentré par la porte arrière, il était vêtu d’un costume noir, très souriant et décontracté, il saluait la salle des  2 mains. Il se saisit alors des micros pour adresser quelques mots aux militants d’abord en langue nationale bambara puis dans la langue de Molière. Après avoir évoqué les dures conditions dans lesquelles il avait été évacué sur la France , M. Cissé a surtout remercié des personnalités comme Cheick Modibo Diarra et des pays comme le Burkina et la France dont l’implication des responsables a permis cette évacuation entravée à l’époque par certains. Il a aussi remercié de nombreux anonymes Maliens, le bureau exécutif du parti mais surtout le président Touré qui est allé le voir au moins une dizaine de fois en un an. Il a adressé un clin d’½il spécial à celle qui lui-même appela « l’infirmière en chef » c’est-à-dire  Mme Cissé à qui il reconnaissait déjà de nombreuses qualités mais pas celle d’infirmière, il a dit merci à sa femme. Il s’empresse aussitôt d’ajouter que notre pays traverse des moments difficiles, raison de plus pour resserrer davantage nos rangs avec plus de cohésion. M Cissé est convaincu que les souffrances vécues par nos populations sont sans pareilles avec des amputations, des lapidations, des viols, des mariages forcés...rien n’est comparable à ces humiliations qu’ont subies nos populations. Il s’agit alors pour le Mali de reconstruire la démocratie, la justice et aussi l’armée, de sorte que plus jamais notre pays ne retombe ci bas. Il faut pour cela que les élections à venir soient crédibles, transparentes, il faut aussi réussir la réconciliation nationale. M. Soumaila Cissé est optimiste pour le Mali car ce pays dispose d’un potentiel énorme qui lui permettra de réaliser ses rêves.

Youba KONATE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

retour

AFP

RDC: accord sur le retour

RDC: accord sur le retour

AFP

Nigeria: le sélectionneur espère le retour d'Ikeme pour le Mondial-2018

Nigeria: le sélectionneur espère le retour d'Ikeme pour le Mondial-2018

AFP

En Afrique du Sud, le retour

En Afrique du Sud, le retour