mis à jour le

Commission Nationale Malienne pour l’UNESCO : Sauvegarder le dialogue interculturel

En vue de renforcer des capacités des femmes dans la sauvegarde et la promotion du dialogue interculturel, le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique en collaboration avec la commission nationale malienne pour l'UNESCO a organisé un séminaire sous régional. Le séminaire s'est déroulé du 11 au 12 mars 2013 à l'Hôtel Colombus.

La cérémonie d'ouverture était placée sous la présidence de la représentante du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Haidara Aminata Sy qui avait à ses cotés le secrétaire général de l'UNESCO, Youssouf Dembélé. Il y avait aussi les représentants des pays invités notamment le Burkina Faso, de la Guinée, de la Gambie et du Sénégal.

En effet, face aux grands enjeux contemporains, et en termes de développement économique et humain, les cultures connaissent des chances et des destinées inégales. Cette inégalité, si elle est mal gérée, peut conduire des situations regrettables. C'est ce qui, malheureusement, se vit dans pays comme partout en Afrique.

Pour la représentante du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Haidara Aminata Sy, ce sont les femmes et leurs enfants qui ont été et qui continuent d'être les premières victimes des conflits qui ont malheureusement secoué notre sous région ces dernières années particulièrement le Mali.

Pour elle, les femmes doivent se battre pour promouvoir le dialogue interculturel en orientant et coordonnant leurs contributions dans ce sens afin de préserver la cohésion et la paix sociale : deux choses essentielles dont le Mali besoin pour se développer tant sur le plan social, culturel qu'économique.

«Nous constatons aujourd'hui que d'un bout à l'autre du continent africain, d'innombrable associations féminines nationales, sous-régionales et régionales ½uvrent activement en faveur de la paix et de la création des réseaux inédits de communication qui ouvrent de nouveaux espaces pour la résolution de non violente des conflits », a expliqué le sécrétaire général de la commission nationale malienne pour l'UNESCO, Youssouf Dembélé.

Pour lui, ces initiatives innovantes et encourageantes doivent être renforcées et mises en évidence dans le cadre de la sauvegarde et la promotion du dialogue entre les cultures. Il conclura en disant que le thème de ce séminaire à savoir : « renforcement des capacités des femmes dans la sauvegarde et la promotion du dialogue interculturel » est une reconnaissance du rôle et de la place de la femme dans la construction et la consolidation de la paix et de la cohésion sociale.

Adama DAO

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

commission

AFP

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

AFP

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"

AFP

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

dialogue

AFP

Guinée: le dialogue politique bloqué par des divergences sur les élections locales

Guinée: le dialogue politique bloqué par des divergences sur les élections locales

AFP

Gabon: Ping rejette l'appel au dialogue lancé par Bongo

Gabon: Ping rejette l'appel au dialogue lancé par Bongo

AFP

Libye: appel au dialogue pour éviter une aggravation du conflit

Libye: appel au dialogue pour éviter une aggravation du conflit