mis à jour le

Lutte contre le criquet pèlerin : Le coup de main de la FAO

Lors de la 40ème session du Comité FAO de lutte contre le criquet pèlerin qui s est tenu a Rome du 19 au 22 juin, divers équipements ont été acquis au niveau international par le siège de la FAO et achemines au Mali à travers sa Représentation pour le compte du Centre National de Lutte contre le Criquet Pèlerin (CNLCP). La remise officielle des équipements a eu lieu le 12 mars 2013 dans les locaux du CNLCP.

C'était en présence du ministre de l'agriculture, Baba Berhté ; du secrétaire général du CNLCP, Fakaba Diakite et du représentant de la FAO, Manda Sadio Keita.

En effet, ces équipements d'environ 38 millions vont contribuer à restaurer la capacité du CNLCP et en particulier de sa base d'intervention de Gao qui avait été pillée lors de l attaque par les rebelles en mars 2012. C'est pourquoi, il reste encore beaucoup à faire car les équipements de transport du CNLCP ont également subi le pillage avec l'enlèvement de prés de 34 véhicules.

Ainsi, le ministre de l'agriculture, Baba Berhté, s'est dit satisfait de ce geste de la part de la FAO mais pas satisfait de l'état actuel de la structure, c'est à dire le CNLCP. Pour lui, lutter contre le criquet pèlerin est un combat.

Selon le secrétaire général du   CNLCP, Fakaba Diakite, c est la première foi qu'un ministre de l agriculture mette le pied dans l enceinte de son institution depuis sa création en 2006.

Il a tenu à préciser que la vocation du centre est la gestion des criquets pèlerins au niveau national. Ces équipements arrivent à un moment où le centre en a plus besoin pour équiper sa base à Gao qui a été pillée.

''A partir de mars 2012, le Sahel d Afrique de l'Ouest a eu à faire face a la plus sérieuse menace due au criquet pèlerin et le groupe acridien de la FAO a mis en garde les pays du Sahel par rapport a la situation. Plus de 50 millions de personnes au Mali, en Mauritanie, au Niger et au Tchad étaient menacées'', a explique le représentant de la FAO, Manda Keita.

Par ailleurs, il a affirmé que la situation du Mali revêtait un caractère particulier du fait de la crise politico-sécuritaire et plus précisément  au nord. C'est pourquoi, les interventions devaient se concentrer sur la mise en place d'un système de détection, prévention, intervention et traitement à la limite des zones adjacentes du Nord.

Adama DAO

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

lutte

AFP

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

Économie et lutte antiterroriste au coeur d'une visite de Cazeneuve

AFP

Ahmed Kathrada, discret héros de la lutte contre l'apartheid

Ahmed Kathrada, discret héros de la lutte contre l'apartheid

AFP

Au Zimbabwe, la lutte des veuves spoliées par leur belle-famille

Au Zimbabwe, la lutte des veuves spoliées par leur belle-famille

criquet

Nabil

Point sur la situation du criquet pèlerin. août 2013

Point sur la situation du criquet pèlerin. août 2013

FAO

AFP

Lac Tchad: 7 millions de personnes menacées par la faim, selon la FAO

Lac Tchad: 7 millions de personnes menacées par la faim, selon la FAO

AFP

Sécheresse en Afrique Australe: la FAO lance un cri d'alarme

Sécheresse en Afrique Australe: la FAO lance un cri d'alarme

Pauvreté

Le nombre de personnes souffrant de la faim en forte baisse dans le monde

Le nombre de personnes souffrant de la faim en forte baisse dans le monde