mis à jour le

Discours de son excellence monsieur Diango Cissoko, premier ministre, chef du gouvernement lors de la première réunion du comite de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route pour la transition

Diango Cissoko, PM

Mesdames et  Messieurs les Ministres,
Monsieur le Secrétaire Général de la Présidence de la République,
Madame le Secrétaire Général du Gouvernement,
Monsieur le Coordonnateur résident du système des Nations Unies au Mali,
Monsieur le Haut Représentant de l'Union Africaine pour le Mali et le Sahel,

Monsieur le Représentant du Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest ;
Monsieur le Chef de la Délégation de l'Union Européenne,
Monsieur l'Ambassadeur de France au Mali,
Monsieur le Délégué Général aux Elections,
Monsieur le Président de la CENI,
Mesdames et Messieurs,
C'est avec plaisir que je vous accueille ici, à cette première réunion du Comité  de Suivi de la mise en ½uvre de la Feuille de Route pour la Transition.

Mesdames et Messieurs,

Je salue chaleureusement la présence à nos côtés des représentants des Nations Unies, de l'Union Européenne, de l'Union Africaine, de la CEDEAO et de la France. Cette présence est le témoignage de leur engagement à nous accompagner dans la gestion de toutes les étapes du redressement de notre pays.
Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez, après l'adoption par l'Assemblée Nationale, le 29 janvier dernier, de la Feuille de Route pour la Transition, le Gouvernement a organisé un séminaire de validation d'un plan d'actions de sa mise en ½uvre.

Le Comité de Suivi de la mise en ½uvre de la Feuille de route, chargé d'évaluer périodiquement l'état d'exécution de ce plan d'actions, est une instance privilégiée de dialogue entre le Gouvernement et ses  partenaires.
Il comprend quatre (4) Commissions de travail et un secrétariat permanent.

Les commissions de travail sont :

-    la Commission «Défense, Sécurité et Paix» ;

-    la Commission «Mobilisation, Communication, Action Sociale et Humanitaire» ;

-    la Commission « Relance Economique » ;
-    la Commission «Suivi du Processus Electoral ».

Le Secrétariat Permanent coordonne les activités des commissions de travail et assure la préparation des réunions du Comité de suivi de la mise en ½uvre de la Feuille de Route pour la Transition.

La réunion de ce matin est, selon une pratique bien consacrée, une réunion de prise de contact.

Cependant, je crois devoir en profiter pour vous exposer quelques-unes des actions réalisées et les principaux défis à relever dans le cadre de l'accomplissement des deux missions fondamentales du Gouvernement, à savoir le rétablissement de l'intégrité du territoire national et l'organisation d'élections crédibles, c'est-à-dire  libres et transparentes.

Actuellement, grâce à l'appui de l'Armée française et des forces africaines de la MISMA, la quasi-totalité des zones qui étaient sous contrôle des groupes armés et terroristes, ont été libérées ; les opérations de sécurisation se poursuivent pour permettre le  retour rapide de l'Administration et des populations réfugiées ou déplacées.

La Mission de formation de l'Union Européenne au Mali (EUTM) est en cours d'installation.

Une Commission de Dialogue et de Réconciliation a été créée sous l'autorité du Président de la République. Ses membres seront nommés bientôt.

La préparation des élections présidentielle et législatives se poursuit. Un comité interministériel de suivi de la préparation de ces élections, que je préside également, vient d'être créé. Un projet de chronogramme a été élaboré par le Ministère de l'Administration Territoriale, de la Décentralisation et de l'Aménagement du Territoire.

Ce document sera examiné très prochainement lors d'une réunion du Cadre de concertation Gouvernement-Partis politiques et Société civile.

Les conclusions de cette réunion seront soumises à l'appréciation du Gouvernement qui arrêtera un chronogramme.

Mesdames et messieurs,

Le Gouvernement est déterminé à organiser ces élections à la période indiquée par le Président de la République et conformément à la Feuille de Route pour la Transition.
Toutefois, je crois ne contrarier personne ici en disant que la libération totale des zones occupées et leur sécurisation, dans un délai très court, ainsi que la mobilisation à temps des ressources financières nécessaires à la tenue de ces élections restent des défis majeurs à relever.

C'est pourquoi, le Gouvernement du Mali souhaite :

-    la présence de l'armée française sur le terrain des opérations jusqu'à la libération totale du territoire ;

-    le déploiement total de la MISMA  et sa transformation en cours en Mission Intégrée des Nations Unies au Mali (MINUMA) ;

-    le démarrage en avril 2013 des activités de la Mission de formation de l'Union Européenne au Mali (EUTM) ;

-    la mobilisation rapide des appuis des partenaires techniques et financiers.

Mesdames et messieurs,

La prochaine réunion du Comité de suivi aura lieu le jeudi 4 avril 2013. Elle se penchera sur toutes ces questions qui auront fait l'objet de dossiers élaborés par les ministres concernés.

Je suis persuadé que de cette réunion sera utile pour la conduite de l'étape ultime de la Transition.

Je vous remercie de votre très aimable attention. /.

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

discours

AFP

L'armée déployée pour le discours

L'armée déployée pour le discours

AFP

Nigeria: la présidence reconnait avoir plagié un discours d'Obama

Nigeria: la présidence reconnait avoir plagié un discours d'Obama

AFP

Afrique du Sud: Zuma se moque des députés qui ont interrompu son discours

Afrique du Sud: Zuma se moque des députés qui ont interrompu son discours

chef

AFP

En Libye, le chef du HCR appelle

En Libye, le chef du HCR appelle

AFP

RDC: la prison de Kinshasa attaquée, un chef rebelle évadé

RDC: la prison de Kinshasa attaquée, un chef rebelle évadé

AFP

Zambie: le chef de l'opposition en prison au moins jusqu'au 22 mai

Zambie: le chef de l'opposition en prison au moins jusqu'au 22 mai

gouvernement

AFP

Burkina: suspension du procès du dernier gouvernement Compaoré

Burkina: suspension du procès du dernier gouvernement Compaoré

AFP

Soudan: premier gouvernement dirigé par un Premier ministre depuis 1989

Soudan: premier gouvernement dirigé par un Premier ministre depuis 1989

AFP

RDC: Kabila nomme un nouveau gouvernement pléthorique

RDC: Kabila nomme un nouveau gouvernement pléthorique