mis à jour le

Soutenance de mémoire : Ardjouma Fayama s'intéresse aux règles du cyber-journalisme avec pour cas d'école, Lefaso.net

La promotion 2010-2013 des élèves-conseillers de l'Institut des sciences et techniques de l'information et de la communication (ISTIC) a terminé sa formation par les soutenances de mémoires tenues du 18 au 22 mars 2013 au sein de l'établissement. Dans ce cadre, Ardjouma Fayama s'est intéressé à la cyberpresse à travers le thème : « Le traitement de l'information par la presse en ligne : étude de contenu de lefaso.net ».

Le choix de ce thème est motivé par le débat portant sur l'avenir de la presse écrite face au récent développement de la presse en ligne. Créé en 2003, Lefaso.net est aujourd'hui le site d'information burkinabè le plus visité. Mais, respecte-t-il pour autant les règles de l'écriture de la cyberpresse ? C'est autour de cette problématique que Ardjouma Fayama a produit ce document de 95 pages.

Pour répondre à la question, il a analysé le contenu de certains articles produits par les journalistes de lefaso.net selon un corpus de 62 articles de quatre rubriques : politique, économie, société et sport dans la période du 1er au 31 janvier 2013. L'impétrant explique le choix de ces rubriques « par le fait qu'elles constituent les plus importantes en termes de volume d'articles publiés ». Cette période était aussi assez fournie en termes d'actualité avec la formation d'un nouveau gouvernement au Burkina Faso en janvier 2013, les préparatifs et le déroulement de la coupe d'Afrique des nations de football en Afrique du Sud (19 janvier au 10 février).

Analyse groupée des articles

Le travail dirigé par Rachid Traoré a porté sur le respect des règles de l'écriture web. Le corpus utilisé pour l'étude a concerné des articles dans les genres : Comptes rendus, reportages, publi-reportages, interviews. Mais, l'analyse n'a pas été faite « article par article mais plutôt une analyse groupée afin d'en déterminer le respect ou non des règles de la cyberpresse ».

Initialement site portail, Lefaso.net est en train d'effectuer sa mue pour devenir un site d'informations produisant son propre contenu. Mais, « ses journalistes respectent-ils les règles de l'écriture web dont les plus importantes sont : le style de l'écriture par bloc étayé par des intertitres pour faciliter la lecture, l'utilisation des liens hypertextes et l'exploitation du multimédia ? », s'interroge Ardjouma.

En faisant un récapitulatif des 62 articles concernés par l'étude, Fayama constate que les exigences de la presse en ligne par lefaso.net ne sont pas toujours respectées. Aucun de ces articles n'avait d'intertitres. Un seul avait un hyperlien. L'application multimédia non plus n'est pas effective. Certes, tous les articles sont illustrés par des photos, mais il n'y a ni son, ni vidéo. Une situation justifiée par l'état de la connexion, dira le fondateur du site, Dr Cyriaque Paré, par ailleurs membre du jury.

Instantanéité et interactivité

Par contre l'instantanéité est respectée à travers la rubrique « Flash ». L'interactivité est également réelle grâce au forum modéré à priori.

Après avoir livré les résultats de ses travaux de recherche, Ardjouma Fayama a fait des recommandations à l'endroit des animateurs de Lefaso.net afin de rendre effectif le respect des exigences de la cyber-écriture. Lesquelles recommandations ont été appréciées par le fondateur du site d'information burkinabè le plus visité.

Apprécié globalement, il a néanmoins été reproché à ce travail « universitaire » certaines confusions (hyperliens et interactivité), certaines interprétations « inexactes » des propos des personnes interviewées, des questions de sources, des coquilles...

A l'unanimité, les membres du jury ont reconnu au thème une originalité et un intérêt scientifique. Sous réserve d'intégrer certaines corrections et reformulations, Ardjouma Fayama a obtenu la note de 15/20. Il accède ainsi au grade de conseiller en sciences et techniques de l'information et de la communication.

Moussa Diallo

Faso-tic.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

mémoire

AFP

CAN-2019: la mémoire de Tioté honorée

CAN-2019: la mémoire de Tioté honorée

AFP

En Gambie, l'impossibilité d'une île mémoire de l'esclavage

En Gambie, l'impossibilité d'une île mémoire de l'esclavage

AFP

Hollande annonce la création d'une fondation pour la mémoire de l'esclavage

Hollande annonce la création d'une fondation pour la mémoire de l'esclavage