mis à jour le

Centrafrique: Djotodia veut suspendre la Constitution et légiférer par ordonnance

Le chef de la rébellion centrafricaine Séléka, Michel Djotodia, qui a pris le pouvoir à Bangui dimanche, a annoncé qu'il allait suspendre la Constitution et légiférer par ordonnance pour conduire la transition du pays, dans un discours à la presse lundi.

"J'estime nécessaire de suspendre la Constitution du 27 novembre 2004, de dissoudre l'Assemblée nationale ainsi que le gouvernement. Pendant cette période de transition qui nous conduira a des élections libres, crédibles et transparentes, je vais légiférer par ordonnances", a déclaré Michel Djotodia.

AFP

Ses derniers articles: A Bruxelles, des opposants rwandais accusent le régime Kagame de "tortures"  Afrique subsaharienne: le FIDA craint une "génération perdue" de jeunes ruraux  Algérie: sortir de la Constitution, c'est "détruire" les fondements de l'Etat (Gaïd Salah) 

Constitution

AFP

Algérie: démission du chef de l'Etat, ce que prévoit la Constitution

Algérie: démission du chef de l'Etat, ce que prévoit la Constitution

AFP

Libye: référendum sur la Constitution fin février (Commission électorale)

Libye: référendum sur la Constitution fin février (Commission électorale)

AFP

Gabon: la Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade

Gabon: la Constitution modifiée pour pallier l'absence du président malade