mis à jour le

Centrafrique: Djotodia veut suspendre la Constitution et légiférer par ordonnance

Le chef de la rébellion centrafricaine Séléka, Michel Djotodia, qui a pris le pouvoir à Bangui dimanche, a annoncé qu'il allait suspendre la Constitution et légiférer par ordonnance pour conduire la transition du pays, dans un discours à la presse lundi.

"J'estime nécessaire de suspendre la Constitution du 27 novembre 2004, de dissoudre l'Assemblée nationale ainsi que le gouvernement. Pendant cette période de transition qui nous conduira a des élections libres, crédibles et transparentes, je vais légiférer par ordonnances", a déclaré Michel Djotodia.

AFP

Ses derniers articles: Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI  Togo: l'opposition appelle  RDC: des militants d'opposition dispersés près de l'aéroport de Lubumbashi 

Constitution

AFP

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

AFP

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté