mis à jour le

Tunisie : après le viol d'une fillette, des Tunisiens réclament la démission de Sihem Badi

Des dizaines de manifestants se sont rassemblés, lundi 25 mars, à Tunis, pour réclamer la démission de la ministre des Affaires de la femme, Sihem Badi. Ils l'accuse d'avoir pris la défense d'un jardin d'enfants de la banlieue tunisoise où une fillette de trois ans a été violée à plusieurs reprises.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Tunisie

AFP

Jihadistes: la Tunisie également confrontée au casse-tête des rapatriements

Jihadistes: la Tunisie également confrontée au casse-tête des rapatriements

AFP

Grève massive dans le secteur public en Tunisie

Grève massive dans le secteur public en Tunisie

AFP

Nouveaux heurts en Tunisie après l'acte de "désespoir" d'un journaliste

Nouveaux heurts en Tunisie après l'acte de "désespoir" d'un journaliste

viol

AFP

Au Zimbabwe aussi, l'arme du viol contre les femmes

Au Zimbabwe aussi, l'arme du viol contre les femmes

AFP

Ouganda: la justice accélère ses audiences pour les victimes de viol

Ouganda: la justice accélère ses audiences pour les victimes de viol

AFP

Viol collectif au Maroc: Khadija maintient ses accusations malgré les pressions

Viol collectif au Maroc: Khadija maintient ses accusations malgré les pressions

Tunisiens

AFP

Face au racisme profondément ancré, les Tunisiens noirs espèrent plus d'égalité

Face au racisme profondément ancré, les Tunisiens noirs espèrent plus d'égalité

AFP

"Journée de colère" des journalistes tunisiens après des menaces

"Journée de colère" des journalistes tunisiens après des menaces

AFP

Violence homophobe: des Tunisiens témoignent dans un film inédit

Violence homophobe: des Tunisiens témoignent dans un film inédit