mis à jour le

Sahara Occidental : Christopher Ross souligne l’urgence d’un règlement

Le conflit malien et les risques de déstabilisation régionale qui en découlent imposent l'urgence d'un règlement négocié au sujet du vieux conflit du Sahara Occidental. Les hauts responsables de l'ONU en sont convaincus et résolus à activer le processus des négociations. C'est dans cette optique qu'intervient la deuxième tournée nord-africaine de l'envoyé personnel de l'ONU pour le Sahara, Christopher Ross.
Le médiateur est arrivé ce mercredi à Rabat, première étape de sa tournée qui doit lui permettre de baliser le terrain pour une "possible reprise des négociations directes" sur le Sahara. Il a réaffirmé la veille à Rabat que la situation dans la région du Sahel et son voisinage rendait « une solution de la question du Sahara plus urgente que jamais ». Le même constat avait été établi il y a moins d'une semaine, par le porte-parole adjoint de l'ONU, Eduardo Del Buey qui avait averti que la situation au Mali et le risque accru d'instabilité au Sahel, "rendent une solution au conflit du Sahara occidental plus urgente que jamais".

sahara

AFP

Sahara occidental: le nouvel émissaire de l'ONU visite les camps de Tindouf

Sahara occidental: le nouvel émissaire de l'ONU visite les camps de Tindouf

AFP

Sahara occidental: le nouvel émissaire de l'ONU débute sa première tournée régionale dans la discrétion

Sahara occidental: le nouvel émissaire de l'ONU débute sa première tournée régionale dans la discrétion

AFP

Sahara occidental: l'ex-président allemand Koehler nouvel émissaire de l'ONU

Sahara occidental: l'ex-président allemand Koehler nouvel émissaire de l'ONU