mis à jour le

Zimbabwe : une militante des droits de l'homme libérée

La Haute Cour du Zimbabwe a libéré ce lundi Beatrice Mtetwa, avocate et militante des droits de l'homme, contre une caution de 500 dollars, rapporte 20minutes.fr. Beatrice Mtetwa a passé plus d'une semaine en prison. Son cas a alimenté les critiques contre le président Robert Mugabe. Elle avait été arrêtée avec quatre collaborateurs du Premier ministre, Morgan Svangirai, principal opposant au chef de l'Etat, pour avoir protesté et pris en photo des policiers effectuant une perquisition au domicile de l'un de ces collaborateurs.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Zimbabwe

AFP

Le vice-président Mnangagwa, limogé par Mugabe, de retour au Zimbabwe

Le vice-président Mnangagwa, limogé par Mugabe, de retour au Zimbabwe

AFP

Le Zimbabwe interdit les importations de fruits et légumes faute de devises

Le Zimbabwe interdit les importations de fruits et légumes faute de devises

AFP

Le chef de l'opposition du Zimbabwe est sorti de l'hôpital

Le chef de l'opposition du Zimbabwe est sorti de l'hôpital

militante

AFP

Côte d'Ivoire: libération d'une militante pro-Gbagbo

Côte d'Ivoire: libération d'une militante pro-Gbagbo

AFP

Egypte: une militante égypto-américaine acquittée après trois ans de détention

Egypte: une militante égypto-américaine acquittée après trois ans de détention

AFP

Côte d'Ivoire: arrestation d'une importante militante pro-Gbagbo

Côte d'Ivoire: arrestation d'une importante militante pro-Gbagbo

droits

AFP

Macron apporte un soutien appuyé

Macron apporte un soutien appuyé

AFP

Paris, Le Caire, ventes d'armes et droits de l'homme

Paris, Le Caire, ventes d'armes et droits de l'homme

AFP

Paris, Le Caire, les ventes d'armes et les droits de l'homme

Paris, Le Caire, les ventes d'armes et les droits de l'homme