mis à jour le

Me Alioune Badara Cissé : "J'ai appris bien avant le président Macky Sall que Wade allait le féliciter..."

Un an après l'avènement de la deuxième alternance, les acteurs de cet évènement historique se souviennent de cette journée fatidique du 25 mars 2012.

Ainsi, Me Alioune Badara Cissé, coordonnateur de l'Alliance pour la République (Apr), dans les colonnes de L'As Quotidien lu par Rewmi.com, a fait une révélation de taille. "J'ai eu l'avantage d'avoir appris bien avant le président Macky Sall qu'il allait être félicité par le président Abdoulaye Wade qui entendait concéder sa défaite. Il était 20 heures 3 minutes exactement lorsque le président Abdoulaye Wade, depuis Saint-Louis où je me trouvais, m'a appelé pour avoir le numéro de téléphone de Macky Sall. J'ai eu Me Ousmane Ngom au bout du fil et c'est à lui que j'ai communiqué le numéro de téléphone de Macky Sall (...) je n'ai pas exulté, me contentant juste d'informer le président élu qu'il allait recevoir un coup de fil du président sortant, Abdoulaye Wade pour le féliciter de sa brillante victoire".
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

président

AFP

Les Nigérians appelés

Les Nigérians appelés

AFP

Algérie: un maire limogé au lendemain d'une manifestation hostile au président

Algérie: un maire limogé au lendemain d'une manifestation hostile au président

AFP

Zambie: l'opposition veut porter plainte contre le président devant la CPI

Zambie: l'opposition veut porter plainte contre le président devant la CPI

Wade

AFP

Sénégal: l'Etat minimise les menaces de Wade et juge impossible de "truquer des élections"

Sénégal: l'Etat minimise les menaces de Wade et juge impossible de "truquer des élections"

AFP

Sénégal: la présidentielle "inch Allah aura lieu" le 24 février malgré la menace de Wade

Sénégal: la présidentielle "inch Allah aura lieu" le 24 février malgré la menace de Wade

AFP

Sénégal: la justice française refuse

Sénégal: la justice française refuse