mis à jour le

Attaque contre le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye : Son fils, Abou Ndiaye crache du feu

La semaine dernière, une lettre adressée au président de la République, Macky Sall par un fils des parcelles assainies (P.A) est parue dans un quotidien d'information. Dans cette correspondance présentée au journaliste, l'auteur a abordé plusieurs sujets, surtout, la gestion de l'APR par le ministre d'Etat, Mbaye Ndiaye. Abou Ndiaye, son fils, brise le silence et rétorque.


Une lettre a été publiée dans un quotidien d'information dakarois abordant la gestion du responsable APR des parcelles assainies et ministre d'Etat, Monsieur Mbaye Ndiaye. Dans cette correspondance adressée au président de la République, de nombreux sujets ont été soulevés à l'endroit de l'ex-Maire des parcelles assainies. On pouvait lire des critiques comme le manque de charisme, la clientélisme népotiste l'accès difficile à la permanence» entre autres reproches.
Mais mécontent du contenu de la lettre, Abou Ndiaye, fils du Ministre d'Etat Mbaye Ndiaye et également responsable Apr dans ladite localité, rompt le silence et répond à ces personnes. En effet, il informera que « ces gens sont en train de faire de la propagande pour obtenir une nomination. Mais, dit-il, pour être nommé par le président de la République il faut non seulement être patient, mais également faire ses preuves, car tous ne peuvent êtres nommés.

S'agissant du clientélisme politique également abordé dans cette correspondance, Abou Ndiaye, soulignera que l'Apr n'appartient pas à son père mais plutôt à toutes les personnes qui ½uvrent pour le développement du Sénégal et qui travaillent pour atteindre les objectifs du « Yonnu Yokuté ». Toutefois, précisera M Ndiaye, l'auteur de la correspondance aurait été manipulé par des femmes parfaitement connues. Mais, poursuit-il, ce n'est pas un problème. C'est un emportement verbal dû à une malencontreuse appréciation du contexte politique local et de son leadership, même s'il est contestable, vu que nous sommes un parti démocrate et j'invite toutes ces personnes à taire leurs points de vue crypto personnels et à venir nous rejoindre pour « le développement de notre localité et du Sénégal ». Concernant la structuration du parti, le fils de Mbaye Ndiaye, dira que Macky Sall a appelé à l'union et pour structurer le parti il faut d'abord s'assurer que tous les éléments sont réunis et ½uvrer à l'unisson dans la même direction.
Pour les locales, M Ndiaye s'est désolé de la sortie récente du maire des parcelles assainies, Moussa Sy qui, martèlera-t-il, « a dit qu'il est en train de travailler sa localité alors que l'éclairage public ne fonctionne pas, les marchés sont dans un état défectueux, entre autres problèmes ».

Cheikh Moussa SARR (Stagiaire)
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

attaque

AFP

Kenya: un suspect lynché après une attaque ayant fait 6 morts dans un lycée

Kenya: un suspect lynché après une attaque ayant fait 6 morts dans un lycée

AFP

Attaque au Niger: Mattis salue la rapidité de l'aide française

Attaque au Niger: Mattis salue la rapidité de l'aide française

AFP

Attaque

Attaque

ministre

AFP

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

AFP

Cameroun: le Premier ministre en zone anglophone pour "dialoguer"

Cameroun: le Premier ministre en zone anglophone pour "dialoguer"

AFP

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

Somalie: démissions sans explication du ministre de la Défense et du chef de l'armée

feu

AFP

RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa

RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa

AFP

Jeux de la Francophonie: Ta-Lou et les Ivoiriens mettent le feu au stade d'Abidjan

Jeux de la Francophonie: Ta-Lou et les Ivoiriens mettent le feu au stade d'Abidjan

AFP

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu

Le jour où l'ambulance transportant Mandela a pris feu