mis à jour le

An 1 du gouvernement de Macky Des Lions en déroute

Pour traduire concrètement sa politique sportive, Macky Sall porte son choix sur un homme du milieu, un homme du sérail comme on dit: El Hadj Malick Gackou est intronisé.

L'arrivée de l'ex challenger d'Augustin Senghor à la présidence de la fédération de football, suscite un brin d'espoir pour remettre sur les rails le sport dans sa globalité.
Vitrine du sport national, l'équipe nationale de football au moment où Gackou arrivait, se remettait de la catastrophe de Bata où les Lions désignés favoris potentiels de la Can 2012, sont sortis au premier tour du tournoi.
Les lions, avec leurs stars, sont éliminés par la Zambie, la Guinée Equatoriale et la Libye.

Une déconvenue à ranger dans les oubliettes avec l'arrivée de ce nouveau ministère qui s'investit pour réaliser le rachat avec les éliminatoires à la Can 2013. Une mission à laquelle s'attelle Gackou, soucieux de réhabiliter le sport n 1 au Sénégal.
Le successeur d'Abdoulaye Mactar Diop veut tout mettre à disposition de l'équipe nationale pour se payer le scalp des redoutables éléphants dans le cadre des éliminatoires de la Can 2013 en Afrique du Sud.
Mais les partenaires de Demba Ba sont battus 4 a 2 à l'aller à Abidjan. Le ministère déploie alors les gros moyens pour le match retour à Dakar. Tout le pays est mobilisé derrière la victoire des Lions humiliés et éliminés à domicile. Une débâcle qui provoque des émeutes au stade transformé en poudrière par les supporters qui mettent le feu. Les joueurs des deux équipes qui n'ont jamais vu spectacle pareille de leur vie sont évacués en catimini par les forces de l'ordre. Le stade Léopold Senghor est suspendu Joseph Koto le coach des Lions lui viré alors qu'une partie de la fédération démissionne. Mais le patron des sports qui a fait les frais de la furia des supporters au stade avec une blessure à la tête ne pouvait survivre longtemps à la tête de son départ. Le sabre de Macky Sall s'abat sur l'ex Président du Guediawaye Football Club qui cède la place à Mbagnick Ndiaye.

L'arène en cure de jouvence,



Au même titre que l'alternance générationnelle dans l'arène politique, la lutte avec frappe a connu une cure de jouvence.
Resté 17 ans invincible au sommet de l'arène, Yekini est détrôné de son piédestal de roi par Balla Gaye 2. Le fils de Double Less, au sommet de sa gloire, terrasse le roi des arènes qui a fait la loi dans le milieu de la lutte tant simple qu'avec frappe durant plus d'une décennie. Une chute qui consacre une redistribution des cartes dans l'arène plus que ne jamais à la merci du fils de Double Less qui n'a plus qu'un sel objectif, battre son dernier tombeur Eumeu Sène.
Mais ce n'est pas la seule passation de témoin dans l'arène. Jadis considéré comme le numéro dans son domaine, Gaston Mbengue n'a pas résisté à la déferlante Aziz Ndiaye. Surgi de nulle part, le jeune promoteur vient bousculer la hiérarchie pour se placer numéro un. A coups de milliards, le fils de Guediawaye s'offre les meilleures affiches de la saison et décroche l'exclusivité des combats des seigneurs de l'arène dot Balla Gaye2 notamment.
Son avènement dans l'arène le doit certes à la disgrâce de Gaston reconverti spectaculairement dans le football en devenant Président de Ndiambour, mais surtout à la descente aux enfers de Luc Nicolaï emprisonné pour des accusations de trafic de drogue et blanchiment d'argent. De quoi baliser le chemin à celui qui s'est retrouvé par la force des choses vip des promoteurs.

Amadou Lamine MBAYE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

gouvernement

AFP

Guinée: le gouvernement déplore les violences de Boké

Guinée: le gouvernement déplore les violences de Boké

AFP

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

AFP

Tunisie: le président Essebsi accentue sa mainmise sur le gouvernement

Tunisie: le président Essebsi accentue sa mainmise sur le gouvernement

lions

AFP

Quatre lions en cavale en Afrique du Sud

Quatre lions en cavale en Afrique du Sud

AFP

Cameroun: "En train de redevenir les Lions Indomptables" estime Moukandjo

Cameroun: "En train de redevenir les Lions Indomptables" estime Moukandjo

AFP

CAN: Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Pharaons "dans la sauce"

CAN: Paul Biya salue les Lions qui ont mis les Pharaons "dans la sauce"