mis à jour le

MARCHE CONTRE LE PROJET SEN ETHANOL 20.000 bœufs menacent de squatter le Palais présidentiel

Le collectif des 27 villages du Diael ne compte pas baisser les bras. Pour la célébration de l'an 1 du président Macky Sall, les éleveurs comptent s'en mêler en organisant une marche dans les prochains jours jusqu'au palais présidentiel. Ils comptent mobiliser 20.000 b½ufs pour appeler le gouvernement à faire demi -tour dans l'installation du projet Sen Ethanol, qui ne représenterait rien à leurs yeux.


« S'il y a pas de solution, nous allons conduire 20.000 b½ufs du Diael au Palais présidentiel et nous sommes en pleins préparatifs » a déclaré Amadou Ka, du collectif qui ne veut pas de l'installation du projet dans cette zone. Ces populations, sont plus que déterminées à récupérer leurs terres : « Nous sommes prêts à laisser notre vie dans cette affaire. Nous sommes au bout de nos forces, car aujourd'hui, nous avons vu qu'il y a un forcing dans cette affaire de projet Sen huile éthanol. Les gendarmes occupent toute la zone. Ils ont des chiens avec eux pour nous mater. Aucune femme n'ose aujourd'hui sortir pour chercher du bois ou surveiller les troupeaux » a informé Amadou Ka, membre du collectif. Les villageois, ne veulent pas non plus la tenue de la réunion sur l'étude de l'impact environnemental, qui devrait avoir lieu mardi prochain dans la ville de Saint-Louis, entre autorités de la ville et responsables du projet, « Nous avons entendu que mardi prochain, il y aura une rencontre à la préfecture de Saint-Louis pour faire une étude sur l'impact environnemental. Cela veut dire que les populations ne sont pas considérées. Elles ne sont pas concernées dans les convocations. Donc ceux qui vont participer sont illégitimes. Les écoles qui étaient dans ces zones ont été fermées car les populations du Diael ne peuvent plus vivre dans ces zones. Nous disons au sénégalais qu'aujourd'hui, nous ne voulons plus de ce projet de 20.000 hectares dans une zones de pâturage » a terminé Amadou Ka.

Les villageois d'avertir le président de la république sur cette affaire qui continue de faire du bruit : « C'est notre dernière offre. Si rien n'est fait, nous avons prévu une marche. Nous allons rassembler tout ce qui est cheptel dans la zone de Diael en passant par toutes les villes du pays, jusqu' à Dakar. ET une fois dans la capitale, nous allons tous marcher jusqu'au palais. »

Ousseynou Diop

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

marche

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

AFP

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

projet

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

AFP

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

Tunisie: vaste projet contre la pollution d'un site chimique

AFP

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

Nigeria: un projet d'attentat antimusulmans déjoué

palais

AFP

RD Congo: des policiers isolent le palais de justice de Lubumbashi

RD Congo: des policiers isolent le palais de justice de Lubumbashi

AFP

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

AFP

Maroc: "c'est le Palais qui corrompt" pour Catherine Graciet

Maroc: "c'est le Palais qui corrompt" pour Catherine Graciet