mis à jour le

Bouteflika ne serait pas intéressé par un quatrième mandat

Abdelaziz Bouteflika ne serait pas intéressé par un autre mandat présidentiel. Il se pencherait actuellement sur la révision de la Constitution et ne serait pas content du bilan de son troisième mandat à la tête de l'Etat.

Toutes ces informations, données au conditionnel par le quotidien arabophone El-Khabar dans son édition du dimanche, ont été révélées par un « haut cadre de le présidence de la République». Selon cette source, le chef de l'Etat se préoccupe actuellement surtout de la révision de la Constitution. « Ce qui l'intéresse, ce n'est pas de se tailler une constitution à sa mesure, mais de faire en sorte d'éviter au pays des situations de vide institutionnel », révèle encore cette source. Ce conseiller à la Présidence de la République, dont le nom n'a pas été révélé, a indiqué que Abdelaziz Bouteflika mettrait en place, dans le cadre de la révision de la constitution,  «un poste de vice-président afin d'éviter des scénarios semblables à celui de la démission de Chadli Bendjedid en 1992».

Le présidait Abdelaziz Bouteflika ne serait donc pas intéressé par un 4ème mandat, insiste et persiste cette source. «Ma conviction est que le président se contentera d'un 3ème mandat. Franchement, les informations qu'il reçoit chaque jour ne l'assurent pas. Il est également très affecté par le scandale Sonatrach », assure ce haut fonctionnaire d'après lequel Abdelaziz Bouteflika ne serait pas content du bilan de ses ministres. Ceci dit, il faut prendre ces informations avec des pincettes car un changement de dernière minute ou une surprise «n'est pas à écarter». Pour s'en convaincre, il faut se rappeler qu'en 2008, le chef de l'Etat s'était permis un changement de la constitution rien que pour s'ouvrir les portes d'un 3ème mandat. Tout est donc possible...

Essaïd Wakli

Bouteflika

AFP

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

AFP

Algérie: le président Bouteflika a reçu le Premier ministre russe

Algérie: le président Bouteflika a reçu le Premier ministre russe

AFP

Algérie: relance du débat sur la capacité de Bouteflika

Algérie: relance du débat sur la capacité de Bouteflika