mis à jour le

Braquage de journalistes : deux des accusés condamnés à perpétuité à Kaolack

Deux des braqueurs d'un bus de journalistes, qui se rendait à Ziguinchor pour un gala de lutte, ont été condamnés, samedi par la cour d'assises de Kaolack à la prison à perpétuité.

Les accusés Amadou Sow (36 ans) et Aliou Sow (25 ans) étaient poursuivis pour avoir blessé par balle des journalistes, qu'ils avaient aussi dépouillés de trois ordinateurs portables, de téléphones mobiles, d'habits et de divers autres objets.

Outre leur condamnation à perpétuité, ils devront payer 800.000 francs CFA de dommages et intérêts au chauffeur Bara Ndiaye.

Les faits pour lesquels ils ont comparu remontent à la nuit du 25 au 26 avril 2008, à hauteur du village de Koumbal (Kaolack).

Profitant de l'obscurité, les inculpés s'étaient armés de fusils et de coupe-coupe et avaient érigé des troncs d'arbres sur la Route nationale numéro 4 (RN4).

Une manière de contraindre les automobilistes à s'arrêter de façon à pouvoir commettre leur forfait.

C'est dans ces circonstances qu'ils sont tombés sur un bus transportant des journalistes en route pour le gala de lutte organisé par ''Gaston production'' à Ziguinchor.

Ils ont alors blessé avec une arme à feu deux reporters : Mouhamed El Abib Kane à la cuisse et Sadibou Cissé au thorax.

Leur forfait commis, ils se volatilisent dans la nature. Mais, deux jours plus tard, les efforts des gendarmes lancés à leurs trousses sont récompensés.

Ces derniers exploitent un appel téléphonique anonyme qui les oriente vers des transhumants installés à l'abreuvoir de Koumbal. Ce qui leur permet de mettre la main sur Amadou Sow.

Et avec le suivi des appels, à travers le numéro de série des téléphones portables saisis, ils finiront par repérer les utilisateurs des téléphones volés.

C'est ainsi que les enquêteurs réussissent à interpeller des suspects et à retrouver de l'argent, des téléphones, des habits, des ordinateurs portables, etc.

Ousmane Ka dit Amadou et Amadou Ba, deux des quatre accusés présents à la barre de la cour d'assises de Kaolack, ont réussi à convaincre les magistrats de leur innocence et ont du coup bénéficié d'un acquittement.

Deux autres, Mamadou Ba dit Salif et Ousmane Ba dit Mbaye, ont eux été jugés par contumace.

Les accusés Amadou Sow et Aliou Sow sont mal intentionnés, de mauvaise foi et ont érigé le mensonge comme système de défense, a soutenu l'avocat général Soyibou Sy.

Selon lui, ils ont planifié leur forfait, alors qu'ils prenaient du thé ensemble chez le premier la nuit avant la commission des faits.

Ce sont des amateurs qui ont jeté les ordinateurs portables pour conserver les téléphones mobiles coûtant pourtant beaucoup moins cher, et de l'argent, a relevé M. Sy, qui a requis 10 ans de travaux forcés pour chacun des deux accusés.

Mes Ibrahima Bèye et Cheikh Amadou Ndiaye qui défendent respectivement Ousmane Ka et Amadou Ba ont apprécié le réquisitoire de l'avocat général, qui a demandé l'acquittement de leurs clients.

Me Ndiaye a toutefois regretté que son client, qui a purgé 5 ans de détention préventive, ne puisse pas bénéficier d'une quelconque réparation.

Mes Oumar Diallo, l'avocat de Aliou Sow, et Fara Gomis, celui d'Amadou Sow, ont, quant à eux, tenté en vain de sortir leurs clients d'une situation embarrassante, aggravée par les dénégations systématiques servies à la barre.

Si Me Oumar Diallo a plaidé pour l'acquittement de son client, Fara Gomis, convaincu de la participation de Amadou Sow au braquage, a lui sollicité une application bienveillante de la loi pénale.

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

braquage

Actualités

Braquage sur l’axe Pissila-Kaya : Plus de  40 millions FCFA emportés

Braquage sur l’axe Pissila-Kaya : Plus de 40 millions FCFA emportés

Nabil

Axe Ouagadougou-Boromo : Double braquage

Axe Ouagadougou-Boromo : Double braquage

Actualités

Suspicion de braquage causant le décès de deux personnes dans un accident de la route

Suspicion de braquage causant le décès de deux personnes dans un accident de la route

journalistes

AFP

RDC: RSF déplore la vague d'arrestations de journalistes lundi

RDC: RSF déplore la vague d'arrestations de journalistes lundi

AFP

Côte d'Ivoire: deux journalistes de l'opposition arrêtés pour "fausses nouvelles"

Côte d'Ivoire: deux journalistes de l'opposition arrêtés pour "fausses nouvelles"

AFP

RDC: deux journalistes de l'AFP interpellés par des militaires

RDC: deux journalistes de l'AFP interpellés par des militaires

perpétuité

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

AFP

Maroc: peines allant de 2 ans de prison

Maroc: peines allant de 2 ans de prison

AFP

Perpétuité pour Habré: "message aux dictateurs et tournant pour l'Afrique"

Perpétuité pour Habré: "message aux dictateurs et tournant pour l'Afrique"