mis à jour le

Augustin Senghor après le match Sénégal/Angola : "Giresse a beaucoup de travail"

Me Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), après le nul concédé samedi contre l'Angola 1-1 à Conakry, en Guinée, a invité le public sportif à la patience vis-à-vis du nouvel entraîneur, qui a beaucoup de travail à faire pour mettre sur pied une équipe compétitive.

''L'entraîneur vient d'arriver, il a beaucoup de travail à faire pour mettre sur pied une équipe compétitive'', a déclaré Me Augustin Senghor, à la fin de la rencontre entre le Sénégal et l'Angola qui s'est soldée par un nul.

Sur ce match, on a eu toutes les chances pour gagner et, fatalement, on prend ce but, a-t-il dit rappelant que cela montre qu'on a une équipe à bâtir.

''On a eu un cap à franchir sur un plan psychologique car quand on marque, on a du mal à retenir le résultat et quand on encaisse, on a eu du mal à revenir'', a-t-il par ailleurs ajouté.

On peut avoir des regrets au vu de la physionomie de la rencontre qu'on aurait pu tuer avec ce penalty raté mais il ne sert à rien de se presser, a ajouté le président de la FSF, appelant à la patience.

Me Augustin Senghor qui avait été appelé à réagir, a annoncé avoir appelé les joueurs à se motiver davantage pour être dignes des efforts déployés par les autorités et les supporters pour les pousser à la victoire.

''Je viens de les voir dans les vestiaires, ils voulaient eux aussi gagner la rencontre. Je les ai appelés à se mobiliser, à se motiver davantage pour les prochaines échéances'', a-t-il dit estimant que tout a été fait aussi bien du côté du Sénégal que de la Guinée pour les voir gagner cette partie.

Les éliminatoires continuent et ils savent qu'ils ont besoin de se transcender pour obtenir des résultats au vu de leur potentiel et ils ont aussi besoin de franchir un cap psychologique, a-t-il dit, saluant les supporters et les autorités guinéens de leur engagement au côté de l'équipe nationale.

Aps