mis à jour le

À la recherche à la recherche des parents perdus de sa maman en Ouganda : Alima Dabo lance un cri de cœur à toute personne connaissant la famille de sa maman

Née d’un mariage mixte, Alima n’a pas eu la chance comme beaucoup d’enfants de bénéficier de la présence de ses deux parents. Son père qui se trouve en Ouganda, ne donne pas de ses nouvelles, sa mère, a tendance à perdre la raison, elle se sent perdue, ne sachant plus comment retourner chez elle en Ouganda, pour avoir perdu toute trace de sa famille. Sa fille, lance un cri de c½ur à tous ceux qui connaitraient sa maman à travers ces indications ou sur la photo de la contacter.
Alima Dabo est une jeune dame de 27 ans, née d’un mariage mixte, d’un père malien, Moussa Dabo et d’une mère ougandaise en la personne de Maria Akiki, connus au Mali sous l’appellation de Adjati. Dans leur vie de couple, Dieu leur a donné cinq enfants, parmi lesquels une fille Alima, la benjamine. Selon les explications de cette dernière, ses parents se sont connus et mariés  en Ouganda, avant de revenir au Mali. Juste après son baptême, son père est retourné en Ouganda, il y a de cela 27 ans et depuis, il n’a donné aucun signe de vie. Sa maman, qui l’a longtemps attendu, a tendance à avoir une fuite de mémoire. Elle se souvient que sa venue au Mali a coïncidé avec le décès du président guinéen Sékou Touré et l’arrivée de la télévision au Mali. Adjati qui loge dans la soixantaine maintenant, pleure matin et soir, pour  pouvoir un jour retrouver les traces de sa famille en Ouganda.
Selon Alima, sa maman serait originaire du village d’Ohima Boudiouboura. Elle est la fille de Massa Akiki et de Natalia. Son grand père, Sébastien Koto, était le prêtre de l’église du village, qui probablement,  ne serait plus en vie. Peut- être qu’à travers ces explications, certains peuvent se souvenir de lui.
A cet effet, Alima lance un cri de c½ur au monde entier, à tous ceux qui connaitraient la famille de sa maman ou qui retrouveraient les traces de son père Moussa Dabo, qui en partant aurait dit, qu’il retournait en Ouganda.  N’hésitez pas à contacter Alima au quartier de Daoudabougou à Bamako au 79 29 03 19. Elle vous en sera reconnaissante, car il y va du bien- être de sa maman Adjati.
  Fatoumata  Mah Thiam KONE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

recherche

AFP

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

Dakar: audition d'un militaire guinéen recherché pour le massacre d'opposants en 2009

AFP

A Kasese, la recherche de familles ougandaises pour leurs disparus

A Kasese, la recherche de familles ougandaises pour leurs disparus

AFP

Attentat en Côte d'Ivoire: 15 interpellations, le principal suspect recherché

Attentat en Côte d'Ivoire: 15 interpellations, le principal suspect recherché

parents

AFP

Des parents d'enfants adoptés en RDC manifestent pour les faire venir en France

Des parents d'enfants adoptés en RDC manifestent pour les faire venir en France

AFP

Nigeria: les parents des "filles de Chibok" reçus

Nigeria: les parents des "filles de Chibok" reçus

AFP

Une Nigériane accuse ses parents de l'avoir poussée

Une Nigériane accuse ses parents de l'avoir poussée

Ouganda

AFP

CAN: Côte d'Ivoire bat Ouganda 3-0 en préparation, premier but de Zaha

CAN: Côte d'Ivoire bat Ouganda 3-0 en préparation, premier but de Zaha

AFP

Un journaliste burundais en exil poignardé en Ouganda

Un journaliste burundais en exil poignardé en Ouganda

AFP

Au moins 24 personnes noyées dans une tempête en Ouganda

Au moins 24 personnes noyées dans une tempête en Ouganda