mis à jour le

Grâce à 2800 MW supplémentaires : Yousfi promet un été sans délestage

Les délestages d'électricité qui ont causé durant l'été 2012 des désagréments multiples aux citoyens, aux commerçants et aux unités économiques ne devraient pas se reproduite l'été prochain, selon le ministre de l'Energie et des Mines. Dans une réponse aux députés de l'Assemblée populaire nationale (APN), Youcef Yousfi a estimé, jeudi dernier, que la mise en production de 2800 MW supplémentaires, soit une progression de 20% par rapport à l'année précédente, sera suffisante pour répondre à la demande croissante en énergie électrique durant la période estivale. En plus des capacités supplémentaires immédiates, le ministre a également annoncé, selon l'APS, un programme de réalisation, dont les travaux démarreront cette année, qui permettra d'ici 2017 de fournir 12 000 MW de capacités additionnelles. Il précisera, concernant les coûts de réalisation, que chaque 1000 MW coûtera un milliard de dollars d'investissement. Le ministre a rappelé les difficultés rencontrées par Sonelgaz sur le terrain dans la mise en chantier de ses projets d'amélioration de la distribution électrique. Il évoquera ainsi les problèmes récurrents d'opposition par les particuliers au passage des lignes électriques sur leurs terrains et les difficultés d'accès aux assiettes foncières, même petites, pour l'installation des postes transformateurs. Des difficultés qui ont, selon M. Yousfi, freiné les programmes de distribution et de transport de l'électricité dans le cadre du programme arrêté par le secteur de l'énergie prévoyant l'installation de 6000 postes transformateurs. Le ministre a évoqué, par ailleurs, au cours de son passage à l'APN, les contraintes de son secteur à assurer une distribution adéquate de l'électricité dans toutes les régions du pays, en raison de la demande croissante durant les périodes de pics de consommation. Il a précisé que les coupures répétitives de l'électricité enregistrées en 2012 sont le résultat d'une demande qui a progressé de 18% par rapport à 2011. En dépit de la mise en service de 2000 MW entre 2009 et 2011, le déséquilibre entre l'offre et la demande de l'électricité n'a pas été atténué, a-t-il précisé. Il faut rappeler que les délestages auxquels a recouru en 2012 le groupe Sonelgaz, notamment dans le sud-est du pays, ont été à l'origine d'une vague de protestations dans cette région. Le retard enregistré en 2012 dans la mise en service de deux lignes névralgiques de très haute tension M'sila-Barika et Aïn Djasser-Barika a mis en difficulté l'approvisionnement de toute cette région, contraignant l'opérateur système à mettre en ½uvre un délestage volontaire «tournant et maîtrisé» pour éviter un black-out de toute la région sud-est du pays, notamment à Biskra, El Oued et Touggourt. Par ailleurs, Youcef Yousfi a indiqué par la même occasion que le complexe gazier de Tiguentourine reprendra sa production à pleine capacité avant la fin de l'année.     

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

été

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

Nigeria: le chef de Boko Haram dément avoir été blessé

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

AFP

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun