mis à jour le

Les médecins résidents d’Oran organiseront un sit in pour dénoncer l’ « autoritarisme » d’un chef de service

Le comité des médecins résidents d'Oran (CAMRO) organise dimanche 24 mars un sit-in afin de dénoncer des dépassements dont sont victimes les résidents du service de chirurgie thoracique du CHU Oran.  Le comité « tire la sonnette d'alarme sur ce qui se passe dans nos hôpitaux d'Oran et d'Algérie de maniéré générale en matière d'autoritarisme et d'abus de pouvoir ». Un phénomène tellement banalisé dans le milieu hospitalier dénonce les camristes d'Oran dans un communiqué rendu public. « Ce qui se passe au service de chirurgie thoracique du CHU ORAN n'est qu'un échantillon qui n'illustre malheureusement que trop bien l'excès de zèle et la soif d'autorité au détriment de la formation et de la qualité de soins ... » lit-on dans le communiqué. Les camristes d'Oran pointent de doigt un maître de conférence qui disent-ils « fait la pluie et le beau temps et profite d'un titre qui en réalité revient de droit à un autre médecin dans le même service plus " gradé " et plus en droit d'occuper ces fonctions étant donné qu'il est maître de conférence A ». Ils se réfèrent pour argumenter au journal officiel dont un article sur la désignation des enseignants stipule que pour occuper un poste en qualité de chef de service par intérim, les conditions sont les suivantes : appartenir au grade le plus élevé ; avoir une spécialité en adéquation avec celle couverte par le service et avoir une ancienneté dans le grade. Le pire selon les camristes d'Oran c'est que «les résident(e)s affectés dans ce service se verront ni plus ni moins sanctionnés d'une année étant donné que l'actuel chef de service n'a aucune prérogative pour l'exercice de la validation de leur stage... » Les résidents affectés à ce service ont sollicité le doyen de la faculté de médecine d'Oran, le secrétaire général auprès du ministère de l'enseignement supérieur...Suite à quoi, un conseil a eu lieu mais dont les décisions n'ont pas été appliquées.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

médecins

AFP

Kenya: une rançon a été demandée pour les deux médecins cubains enlevés

Kenya: une rançon a été demandée pour les deux médecins cubains enlevés

AFP

Kenya: deux médecins cubains enlevés par des islamistes somaliens shebab présumés

Kenya: deux médecins cubains enlevés par des islamistes somaliens shebab présumés

AFP

Kenya: deux médecins cubains kidnappés par des islamistes shebab présumés

Kenya: deux médecins cubains kidnappés par des islamistes shebab présumés

autoritarisme

Cameroun

Des jurés populaires contre la corruption

Des jurés populaires contre la corruption

Diplomatie

Les Grands Lacs malades de leurs dirigeants

Les Grands Lacs malades de leurs dirigeants

chef

AFP

Algérie: le chef de l'armée met en garde contre une destruction des fondements de l'Etat

Algérie: le chef de l'armée met en garde contre une destruction des fondements de l'Etat

AFP

Mali: le chef de l'Etat se rend sur les lieux de la tuerie de Sobane Da

Mali: le chef de l'Etat se rend sur les lieux de la tuerie de Sobane Da

AFP

"Hemeidti", le chef de milice qui a terrorisé le Darfour, devenu homme fort du Soudan

"Hemeidti", le chef de milice qui a terrorisé le Darfour, devenu homme fort du Soudan