mis à jour le

Mali: confirmation de la mort d’Abou Zeid

Un jihadiste d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a confirmé lundi la mort d’un des chefs de ce groupe islamiste armé, Abou Zeid, mais démenti celle d’un autre dirigeant islamiste, Mokhtar Belmokhtar, selon l’agence mauritanienne d’informations en ligne, Sahara Medias.

Abou Zeid, l'un des principaux chefs d'Al-Qaida au Maghreb islamique, a bien été tué lors des opérations menées par l'armée française au nord du Mali, ont confirmé au Monde des sources officielles.

 

Des sources officielles ont confirmé au Monde que l'un des principaux chefs d'Al-Qaida au Maghreb, Abou Zeid, a bien été tué dans un raid de l'armée française dans le nord du Mali le 1er mars.

 

Agé de 47 ans, Abou Zeid, Mohamed Ghedir de son vrai nom, est un ancien du Front islamiste du Salut (FIS) et du GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) en Algérie. Il s'est fait une spécialité de l'enlèvement d'Occidentaux. Il y a dix ans déjà, il avait participé au rapt de trente-deux Européens dans le grand Sud algérien. C'est lui aussi qui est plus récemment à l'origine de la capture des sept otages français d'Areva sur le site d'Arlit, au Niger, en septembre 2010. Quatre d'entre eux sont toujours retenus. Un dur parmi les durs: Abou Zeid aurait exécuté lui-même l'otage anglais Edwin Dyer en 2009 après l'échec des négociations avec le Royaume-Uni. Il serait aussi responsable de la mort de l'humanitaire français Michel Germaneau, un an plus tard. Une exécution sans pitié: l'otage avait septante-huit ans...

 

Selon Yves Bonnet, ancien directeur des services secrets français, la mort d'Abou Zeid aura autant de conséquences sur Aqmi que celle d'Oussama Ben Laden sur Al-Qaïda. Sa mise hors d'état de nuire ne signifie pas la fin du groupe terroriste, bien sûr. Mais elle lui porte un rude coup en terme de leadership et de structure. Et pour François Hollande, comme pour Barack Obama lors de l'assaut d'Abbotabad au Pakistan en mai 2011, c'est bien sûr une victoire politique...

 

lesoir.be/

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

mort

AFP

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

AFP

Nigeria: un mort dans un attentat-suicide

Nigeria: un mort dans un attentat-suicide

AFP

Somalie: un haut responsable limogé après la mort d'un ministre

Somalie: un haut responsable limogé après la mort d'un ministre