mis à jour le

Le décès de Hugo Chavez

Le Président vénézuélien, Hugo Chavez, est décédé le mardi, 05 mars 2013 à Caracas, la capitale du pays, à la suite d'une longue maladie de cancer à l'âge de 58 ans. L'histoire retiendra dorénavant la date du mardi, 05 mars 2013 comme la disparition de l'homme longtemps considéré comme le provincial latino-américain, le bolivariste. Autrement dit Hugo Chavez. A cette solennelle occasion, nous consacrons de présenter son parcours.

Qui était Hugo Chavez ?

Né le 28 juillet 1954, de son vrai nom Hugo Rafael Chavez Frias est le second fils d'une famille de sept enfants. Il est issu d'une union entre Hugo De Los Reyes Chavez et de Elena Frias, tous enseignants. Hugo Chavez obtiendra par cette opportunité plus tard une qualification qui lui permettra d'enseigner à l'école primaire. Sa mère voulait de lui un prêtre catholique. Cela lui permet de servir comme enfant de ch½ur pendant un an. Il lie une forte relation avec sa grand-mère paternelle, Rosa Inès Chavez, à qui il est confié à Sabaneta par ses parents. De Sabaneta, chez sa grand-mère, Hugo Chavez fait son entrée à l'école primaire, Julian Pino. A la descente de l'école, il travaillait comme marchand ambulant pour vendre des friandises de fruits caramélisés par sa grand-mère. Sitôt, il trouve un goût pour la nature du fait que sa famille se trouvait à proximité d'une rivière et allait pêche avec son père. Mais aussi, il était épris du basketball d'où sa vocation enfantine de devenir lanceur pour l'équipe de Giants de San Francisco avec comme inspiration le lanceur vénézuélien, Isias Latigo. A la suite de la mort de celui-ci, il refuse d'aller à l'école pendant deux jours à cause de la tristesse. Il évoluera au basketball et au softball avec l'équipe des Corillitos de Venezuela avant d'évoluer dans le Championnat national de basketball du Venezuela, le Venezuelan National Baseball Championships en 1969. A côté de ce loisir lié aux jeux, Hugo Chavez a également un goût élevé pour les poèmes, les histoires et les drames.  Simon Bolivar est sa forte inspiration. Il fréquente le lycée Daniel Florencio O'Leary à Barinas. Au lycée, il lie amitié avec les fils de Jose Ruiz, un communiste emprisonné par le gouvernement de dictature militaire de Marcos Pérez Jimenez. Il s'intéresse aux livres sur le communisme et le socialisme. Très jeune, à 17 ans, il rejoint l'armée vénézuélienne avant de s'inscrire à la Venezuelan Academy of Military Sciences (Académie vénézuélienne des sciences militaires) entant que cadet. Son goût pour les débats était extrême et s'intéressait au leader panaméen Omar Torrijos qu'il considère comme son modèle de leader. En 1974, il se rend avec d'autres cadets comme lui à Ayacucho, au Pérou, pour la commémoration du 150ème anniversaire de la bataille de Ayacucho. A cette occasion, ils sont accueillis par deux personnalités marquantes de l'époque : Juan Velasco Alvarado, radical de gauche et le Président péruvien. Ainsi, ils bénéficient chacun un livre portant sur la révolution nationale péruvienne. Hugo Chavez en fait son bébé et ne le perd que lors du coup d'Etat de 1992 au Venezuela.  Avec ses compagnons du lycée, ils développent la doctrine de gauche-nationaliste qu'ils surnomment le bolivarisme. Cette doctrine trouvait son inspiration non seulement dans les idéaux de Simon Bolivar mais aussi et surtout influencée par l'historien Marxiste Federico Brito Figueroa. Hugo Chavez s'inspire notamment des opinions des représentants sud-américains socialistes et communistes tels que Jorge Eliéecer Gaitan, Fidel Castro, Salvador Allende et Che Guevara.

En famille, il évite toute discussion politique avec son père quand il séjournait du lycée pendant les vacances. En 1974, il met dans son journal intime ses ambitions politiques. Lesquelles ambitions sont liées à une orientation gauchiste, à l'aversion qu'il se fait de la politique étrangère des Etats-Unis et le manque de l'identité nationale ou culturelle de son pays.

Joli, timide, il est considéré comme un « pronvinciano » (provincial). Repoussé plusieurs fois par des jeunes filles du lycée, il tombe amoureux de Herma Marksman qui l'appuie pour l'obtention de son diplôme à l'école militaire. Il entretient avec elle une relation qui dure neuf ans. A l'âge de 23 ans, il se marie ave Nancy Colmonores avec qui il est père de trois enfants. Il termine huitième de sa classe, le 05 juillet 1975 en qualité de sous-lieutenant. Ce qui lui vaut donc son entrée dans le service militaire.

23 ans plus tard, en 1994, Hugo Chavez dirige le MBR-200. Il tente un coup d'Etat contre le Président en place, Carlos Andrés Pérez l'accusant de mener une politique contraire aux engagements électoraux mais aussi d'avoir engagé l'armée dans des répressions sanglantes. Cette opération putschistes dénommée « l'opération Ezequiel Zamora » échoue et Chavez est incarcéré et appelant  donc à l'insurrection, une deuxième tentative menée par son groupe (MBR-200) échoue encore. La même année coïncide avec l'élection de Rafael Caldera à la tête du Venezuela qui ordonne sa libération.

Libéré, Hugo Chavez crée son parti politique à vocation socialiste, le Mouvement Cinquième République et devient Président du Venezuela en 1998. Il présente une nouvelle constitution à la portée de tous et dans laquelle aucun citoyen ne sera marginalisé. Il est réélu en 2000 et crée un système de missions bolivariennes, de conseils communaux et de coopératives. Traité de populiste érodant la démocratie, autoritaire par l'opposition, elle lui tente un coup d'Etat militaire en 2002 et un référendum sans succès. Socialiste, il est de nouveau élu en 2006 le poussant à créer un nouveau parti politique, le PSUV en 2007.

Hostile à l'impérialisme et au capitalisme néolibéral, il figure parmi les 100 personnes les plus influentes du monde en 2005 et 2006, selon le Times. Le 07 octobre 2012 alors troublé par son état de santé, Hugo Chavez est élu pour la quatrième fois président du Venezuela avec  55,07% des voix contre 44,31% des voix pour son adversaire, Henrique Capiles.

Parti pour Cuba pour recevoir des soins médicaux, il revient à Caracas le 18 février 2013 avant de mourir du cancer le mardi, 05 mars 2013. Nicolas Maduro, son vice-président lui succède jusqu'aux prochaines élections. Sept jours de deuil national sont décrétés pour ses funérailles. Hugo Chavez, dors en paix ! Ainsi va la vie.

Sékouba KONARE

Depuis Dakar

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

décès

AFP

Décès du ministre kényan de l'Intérieur

Décès du ministre kényan de l'Intérieur

AFP

Côte d'Ivoire: décès d'un deuxième détenu pro-Gbagbo en un mois

Côte d'Ivoire: décès d'un deuxième détenu pro-Gbagbo en un mois

AFP

Décès de l'international ivoirien Cheick Tioté lors d'un entraînement

Décès de l'international ivoirien Cheick Tioté lors d'un entraînement