mis à jour le

Mali : un putsch pour rien

C'est dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars 2012, soit un an jour pour jour, que le Mali a été frappé par un coup d'Etat militaire, orchestré par le capitaine Amadou Aya Sanogo et ses hommes. En l'espace de 24 heures, le pays de Soundiata Kéita a connu un passage à vide : les institutions ont été suspendues et un couvre-feu décrété. Ainsi naquit le Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'Etat (CNRDRE). Il s'en suit une chasse aux poids lourds du gouvernement. La (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Mali

AFP

Barkhane plante le drapeau

Barkhane plante le drapeau

AFP

"Le moment est venu d'étendre nos efforts" au centre du Mali (commandant de Barkhane)

"Le moment est venu d'étendre nos efforts" au centre du Mali (commandant de Barkhane)

AFP

Les chefs militaires français et britannique main dans la main au Mali et au Nigeria

Les chefs militaires français et britannique main dans la main au Mali et au Nigeria

putsch

AFP

Au Soudan, la rue se mobilise cette fois contre les généraux après le putsch

Au Soudan, la rue se mobilise cette fois contre les généraux après le putsch

AFP

Procès du putsch au Burkina: le ministre de la Défense incrimine Guillaume Soro

Procès du putsch au Burkina: le ministre de la Défense incrimine Guillaume Soro

AFP

Gabon: de nombreuses interrogations après un putsch raté

Gabon: de nombreuses interrogations après un putsch raté