mis à jour le

Mali : un putsch pour rien

C'est dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars 2012, soit un an jour pour jour, que le Mali a été frappé par un coup d'Etat militaire, orchestré par le capitaine Amadou Aya Sanogo et ses hommes. En l'espace de 24 heures, le pays de Soundiata Kéita a connu un passage à vide : les institutions ont été suspendues et un couvre-feu décrété. Ainsi naquit le Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'Etat (CNRDRE). Il s'en suit une chasse aux poids lourds du gouvernement. La (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Mali

AFP

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

Libération d'un Suédois enlevé par Al-Qaïda en 2011 au Mali

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

Niger: nouvelle opération contre les "terroristes" venus du Mali

putsch

AFP

Burkina Faso: le gouvernement affirme avoir déjoué un putsch

Burkina Faso: le gouvernement affirme avoir déjoué un putsch

AFP

Burkina: les victimes du putsch raté de 2015 boycottent les cérémonies officielles

Burkina: les victimes du putsch raté de 2015 boycottent les cérémonies officielles

AFP

Burundi: le parquet fait appel dans le procès du putsch avorté des 13 et 14 mai

Burundi: le parquet fait appel dans le procès du putsch avorté des 13 et 14 mai