mis à jour le

Les personnes handicapées s'unissent autour du ReNOH pour défendre leurs droits

Le Réseau National des Organisations des personnes Handicapées (ReNOH) a tenu le vendredi 22 mars 2013 à Ouagadougou une rencontre avec les hommes de médias. Objectif de la rencontre, montrer qu'il existe une structure faîtière le ReNOH qui entend promouvoir le droit des personnes handicapées. A l'issue de la conférence de presse, une dizaine de tricycles a été remise à des personnes ayant un handicap moteur.

Le ReNOH est une jeune structure faîtière qui a été mise en place en novembre 2011. Il vise à favoriser une libre expression des personnes handicapées en vue de leur pleine et active participation au développement socioéconomique, sportif et culturel du Burkina Faso.

En deux ans d'existence, la structure reste peu connue du public burkinabè et du monde. D'où la tenue de la conférence de presse pour « montrer aux yeux du monde » selon la présidente du ReNOH, P. Thérèse KAFANDO, « qu'il existe une structure faîtière qui entend promouvoir le droit des personnes handicapées. »

A cet effet, il est revenu au cours de cette conférence de presse que le réseau est d'envergure nationale. Il fédère les énergies de plus de 150 associations de personnes handicapées.

Ces associations sont regroupées en union que sont l'union nationale des associations burkinabè pour la promotion des aveugles et malvoyants (UN-ABPAM), l'union nationale des associations de personnes handicapées motrices du Burkina (UNAPHM), la fédération nationale des écoles pour sourds, l'association pour la promotion des sourds et malentendants, l'Arche de Nongremassom et FITIMA pour les déficients intellectuels. Pour cette raison, il se veut une interface entre toutes les organisations de personnes handicapées.

Cependant, le problème majeur demeure la faiblesse de l'épanouissement des personnes handicapées, très souvent stigmatisées et tenues en marge des actions de développement, même celles les concernant.

Pour améliorer leur épanouissement, le ReNOH s'est investi dans des domaines comme l'amélioration du statut social de la personne handicapées, l'amélioration de la prise en charge médicale et paramédicale des personnes handicapées, la promotion de la formation professionnelle et l'insertion sociale ainsi que le développement des activités culturelles, sportives et récréatives des personnes handicapées.

Certaines personnes vivantes avec le handicap sont souvent marginalisées par leur famille et même la société, conséquence, elles développent un complexe d'infériorité. C'est pourquoi le ReNOH s'est donné pour mission d'amener ces personnes à faire confiance en elles. « Nous voulons amener les gens à accepter de vivre leur handicap, à accepter de se montrer et de surmonter leur handicap » confie le 2ème vice président du ReNOH, Dr Oumarou TRAORE.

Grâce à leurs partenaires financiers, le ReNOH compte satisfaire les besoins des personnes vivants avec le handicap. Après la conférence avec les journalistes, le réseau a procédé à la remise de 10 tricycles, au président de UNAPHM pour accompagner les personnes ayant un handicap moteur.

Un geste qui vient sauver Abibou Ilboudo, bénéficiaire. Avec un bébé dans les bras, elle a confié qu'elle pourra sans grand effort participer aux réunions du réseau. Cette ½uvre sociale a été possible grâce à la Chine Taiwan, qui avait octroyé auparavant 5 autres tricycles.

Adama OUEDRAOGO

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

droits

AFP

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

AFP

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

AFP

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme