mis à jour le

Centrafrique : des mesures pour protéger les ressortissants français

En marge d'une réunion avec ses homologues, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne à Dublin, en Irlande, Laurent Fabius s'est dit inquiet au sujet de l'avancée des rebelles du Séléka vers Bangui, la capitale de la Centrafrique. Le chef de la diplomatie française a assuré que « Nous prenons des dispositions pour que, en tout état de cause, les ressortissants français soient protégés ». A la suite de la prise de Bossangoa, l'importante ville du centre-nord de la Centrafrique, fief du président Bozizé, les habitants de Bangui sont pris de panique. Et pour cause : les rebelles du Séléka se trouveraient actuellement à Damara, à 75 kilomètres seulement de la capitale centrafricaine. Lire aussi : Menace Séléka en Centrafrique : panique générale à Bangui

Centrafrique

AFP

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

Paris dénonce l'"instrumentalisation dont la France fait l'objet" en Centrafrique

AFP

Au Congo, premier rapatriement volontaire de réfugiés vers la Centrafrique

Au Congo, premier rapatriement volontaire de réfugiés vers la Centrafrique

AFP

Après avoir fui la guerre, des Sud Soudanais perdus en Centrafrique ​

Après avoir fui la guerre, des Sud Soudanais perdus en Centrafrique ​

ressortissants

AFP

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

AFP

Le Niger rapatrie plus de 500 ressortissants de libye

Le Niger rapatrie plus de 500 ressortissants de libye

AFP

Les Etats-Unis pressent leurs ressortissants de quitter le Burundi après les violences

Les Etats-Unis pressent leurs ressortissants de quitter le Burundi après les violences

français

AFP

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

Crise des migrants : un responsable français mercredi aux Comores

AFP

"Coup d'Etat" manqué en Guinée équatoriale: un Français dément son implication

"Coup d'Etat" manqué en Guinée équatoriale: un Français dément son implication

AFP

En RDC, le français langue officielle mais pas populaire

En RDC, le français langue officielle mais pas populaire