mis à jour le

Karim Bitar : "Les Palestiniens n'espèrent plus rien des États-Unis"

Barack Obama ne fait plus rêver grand monde au Proche-Orient, où il effectue une visite de trois jours du 20 au 22 mars (Israël, Palestine, Jordanie). Porteur d'espoir en 2009, lors d'un discours au Caire, le président américain avait appelé à un "nouveau départ" dans la relation entre Washington et les pays musulmans. Mais, quatre ans plus tard, les Palestiniens semblent avoir abandonné leurs illusions, explique Karim Bitar, spécialiste du Proche-Orient à l'Institut des relations internationales et stratégiques (Iris). Interview.

Palestiniens

AFP

Egypte: les groupes rivaux palestiniens ont trouvé un accord au Caire

Egypte: les groupes rivaux palestiniens ont trouvé un accord au Caire

AFP

Le président égyptien appelle les Palestiniens

Le président égyptien appelle les Palestiniens

AFP

Egypte: deux Palestiniens tués près de la frontière avec Gaza

Egypte: deux Palestiniens tués près de la frontière avec Gaza